Une victime de la crue a refusé de se mettre à l’abri pour sauver ses amis
Rechercher
Tragédie de Nahal Tzafit

Une victime de la crue a refusé de se mettre à l’abri pour sauver ses amis

La petite amie de Tzur Alfi, 18 ans, dit qu'il rêvait de servir dans l'unité d'élite de Tsahal, mais son héroïsme a montré qu'il n'avait pas besoin de cette formation

Tzur Alfi de Mazkeret Batya, tué lors d'une crue subite dans le sud durant un voyage scolaire, le 26 avril 2018 (Crédit : Facebook)
Tzur Alfi de Mazkeret Batya, tué lors d'une crue subite dans le sud durant un voyage scolaire, le 26 avril 2018 (Crédit : Facebook)

Dans le cadre de nouveaux détails découverts samedi concernant la crue soudaine dans le désert de Judée qui a coûté la vie à 10 adolescents israéliens, la Dixième chaîne a rapporté que l’un des jeunes a choisi de renoncer à se mettre à l’abri pour sauver la vie de ses amis.

Un par un, Tzur Alfi a attrapé les mains de ses amis qui dérivaient dans les flots de la rivière Tzafit, afin de permettre à chacun de grimper sur lui avant de se hisser pour qu’ils puissent se mettre à l’abri, a déclaré la chaîne de télévision.

« Tzur a réussi à attraper un rocher et aurait pu remonter (et se mettre en sécurité) très facilement, mais il a vu tous ses amis du programme pré-militaire en face de lui, alors il a attrapé tout le monde par la main et a laissé chacun monter sur lui jusqu’à ce que l’inondation le submerge », a dit Liri Uriel, la petite amie d’Alfi, qui avait manifestement parlé avec certains des survivants de la randonnée tragique, à la Dixième chaîne.

Les bénévoles du service de secours ZAKA transportent les corps des adolescents israéliens tués lors d’une crue subite à proximité de la mer Morte, le 26 avril 2018 (-Crédit : ZAKA)

Alfi a été emporté avec neuf autres victimes qui participaient à une randonnée de liaison avant le début de leurs études à l’académie pré-militaire de Bnei Zion dans le courant de l’année.

Uriel a déclaré au site d’information Ynet qu’Alfi rêvait de servir dans l’unité d’élite 669 de recherche et de sauvetage de Tsahal, et qu’il était clair, d’après l’héroïsme d’Alfi jeudi, qu’il n’avait même pas besoin de l’entraînement militaire.

Liri Uriel, la petite amie de Tzur Alfi, qui a été tué dans la crue éclair du désert de Judée avec neuf autres adolescents israéliens, s’adresse à la Dixième chaîne le 27 avril 2018. (Capture d’écran/Dixième chaîne)

« Si Tzur savait que nous étions assis en cercle vendredi à l’école et que nous faisions des interviews à la télévision, il se moquerait probablement de nous et se demanderait pourquoi nous ne sommes pas allés à la plage », a déclaré Uriel à la Dixième chaîne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...