Une vidéo liée au Hamas menace de mort les dirigeants sécuritaires israéliens
Rechercher

Une vidéo liée au Hamas menace de mort les dirigeants sécuritaires israéliens

Le ministre de la Défense, le chef d’Etat-major, les directeurs du Shin Bet et du Mossad sont notamment représentés dans le viseur d’un sniper

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

Une vidéo publiée mercredi par un site d’information affilié au Hamas menace de tuer les responsables de la sécurité israélienne pour se venger du meurtre d’un cadre terroriste du Hamas, assassiné la semaine dernière.

L’un après l’autre, la vidéo montre les Israéliens dans le viseur d’un sniper, suivi d’un court message sur un écran noir, en hébreu et en arabe, « nous ferons de même ».

Les personnes menacées sont le ministre de la Défense Avigdor Liberman, le chef d’Etat-major de l’armée israélienne Gadi Eizenkot, le chef du Shin Bet Nadav Argaman, le directeur du Mossad Yossi Cohen, le chef d’Etat-major adjoint Aviv Kochavi, le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan, et le commandant de la nouvelle brigade Oz de commandos, le colonel David Zini.

La vidéo a été publiée par l’agence de presse gazaouie Shehab, et serait une réponse à l’assassinat de Mazen Foqaha la semaine dernière. Elle aurait été réalisée par des membres du Hamas.

Le chef d'Etat-major de l'armée israélienne, Gadi Eizenkot, vu à travers le viseur d'un sniper dans une vidéo réalisée par des membres du Hamas et publiée le 29 mars 2017. (Crédit : capture d'écran Shehab)
Le chef d’Etat-major de l’armée israélienne, Gadi Eizenkot, vu à travers le viseur d’un sniper dans une vidéo réalisée par des membres du Hamas et publiée le 29 mars 2017. (Crédit : capture d’écran Shehab)

Bien qu’Israël n’ait pas revendiqué l’assassinat, le groupe terroriste affirme que le meurtre porte la marque de l’Etat juif.

Foqaha, qui a été emprisonné par Israël pour l’organisation d’un attentat suicide en 2002 qui a tué neuf Israéliens, a été libéré en 2011 dans le cadre de l’accord Shalit.

Il aurait été le responsable de la mise en place des cellules terroristes en Cisjordanie de la branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam.

Dans un discours diffusé pendant un service de commémoration de Foqaha à Gaza, Khaled Meshaal, le chef du Hamas, a affirmé qu’ « Israël a décidé de changer les règles du jeu, et nous acceptons ce défi. »

« L’occupant sioniste nous a pris un grand héros, et nous ne resterons pas assis sans rien faire », a-t-il ajouté.

Dov Lieber a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...