Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

USA : Des groupes juifs lancent le « Projet 10/7 » contre le déni des atrocités du Hamas

L’initiative vise à informer en temps réel les décideurs politiques et le public américain "sur la guerre entre Israël et le Hamas de manière plus complète et plus précise"

Des manifestants en soutien à Israël réunis pour dénoncer l'antisémitisme et appeler à la libération des otages de Gaza, au National Mall à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Stefani Reynolds/AFP)
Des manifestants en soutien à Israël réunis pour dénoncer l'antisémitisme et appeler à la libération des otages de Gaza, au National Mall à Washington, le 14 novembre 2023. (Crédit : Stefani Reynolds/AFP)

Cinq grandes organisations juives ont uni leurs forces pour assurer le maintien du soutien des États-Unis à Israël et pour combler ce qu’elles considèrent comme des lacunes dans la couverture de la guerre entre Israël et le Hamas.

Le « projet 10/7 », qui tire son nom du jour où le Hamas a déclenché la guerre en lançant une invasion meurtrière depuis la bande de Gaza, est soutenu par l’American Jewish Committee (AJC), qui en est à l’origine, l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), la Jewish Federations of North America (JFNA), l’Anti-Defamation League (ADL) et la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines.

« L’initiative a été conçue pour assurer la continuité du soutien bipartisan américain à Israël en fournissant aux décideurs politiques et à la population américaine des informations plus complètes et plus précises sur la guerre entre Israël et le Hamas en temps réel », peut-on lire dans le communiqué publié mardi.

Selon les organisateurs, l’annonce a été motivée par la participation massive, le mois dernier, à un rassemblement pro-Israël à Washington. Les groupes pro-Israël tentent de trouver un moyen de maintenir les atrocités commises par le Hamas le 7 octobre au premier plan, alors que les médias sont de plus en plus focalisés sur les ravages causés par la guerre menée par Israël à Gaza dans son effort de renverser le régime du groupe terroriste et d’obtenir la libération des otages que les terroristes du Hamas ont enlevés ce jour-là.

« Depuis le 7 octobre, les ennemis d’Israël ont déployé des efforts concertés et constants pour établir une équivalence fausse et dangereuse entre le déferlement meurtrier du Hamas destiné à anéantir l’État juif et le droit d’Israël à se défendre contre les terroristes », a déclaré Ted Deutch, PDG du Comité juif américain et ancien membre démocrate du Congrès, dans un communiqué de presse.

William Daroff, directeur général de la Conférence des présidents, a déclaré dans un SMS qu’il était important de maintenir les atrocités au premier plan, en particulier dans le but de confronter bon nombre de personnes qui ont nié l’ampleur ou la barbarie de l’attaque.

« Nous devons veiller à ce que l’Amérique et le monde entier entendent et réentendent les témoignages du massacre du 7 octobre », a-t-il déclaré dans un texto. « Nous devons discréditer les négationnistes du 7 octobre et en faire des parias. Ce sont des sympathisants du Hamas qui cherchent à perpétuer des récits mensongers et trompeurs en minimisant et en rationalisant le jour le plus meurtrier pour le peuple juif depuis la Shoah. »

Près de l’université de Columbia, des affiches appelant à la libération des otages détenus par le Hamas à Gaza continuent d’être déchirées et dégradées. (Crédit : Cathryn J. Prince)

Le 7 octobre, 3 000 terroristes ont franchi la frontière israélienne depuis la bande de Gaza par voie terrestre, aérienne et maritime, tuant près de 1 200 personnes et prenant 240 otages de tous âges sous le couvert d’une pluie de milliers de roquettes tirées sur les villes et communautés israéliennes. La grande majorité des personnes tuées lorsque les hommes armés ont envahi les communautés frontalières étaient des civils, et notamment des enfants et des personnes âgées. Des familles entières ont été exécutées dans leurs maisons et plus de 360 personnes ont été massacrées lors d’une rave en plein air, victimes de sévices effroyables aux mains des terroristes.

Daroff, dont le groupe a contribué à l’organisation du grand rassemblement avec JFNA, a également déclaré qu’il était essentiel de maintenir la solidarité juive. Tous les autres groupes partenaires du projet 10/7 sont membres de la Conférence des présidents, un organisme qui soutient Israël et défend d’autres politiques.

« Nous devons travailler ensemble, d’une seule voix, pour réussir à faire comprendre au peuple américain la nécessité absolue de soutenir Israël, ainsi que l’importance des relations américano-israéliennes pour l’Amérique et pour Israël », a-t-il déclaré.

Un nombre croissant de Démocrates appellent à un cessez-le-feu, et le nombre croissant de morts ainsi que la crise humanitaire qui sévit à Gaza ont suscité l’indignation d’une grande partie du monde.

Le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, a affirmé que la campagne militaire israélienne en cours a tué plus de 16 000 personnes, dont la plupart sont des femmes et des enfants. Ces chiffres ne peuvent être vérifiés de manière indépendante et sont censés inclure à la fois les terroristes du Hamas et les civils, ainsi que les personnes tuées par les tirs de roquettes des groupes terroristes eux-mêmes. Selon les estimations de l’armée israélienne, 5 000 membres du Hamas auraient été tués dans la bande de Gaza, auxquels s’ajoutent plus de 1 000 terroristes tués en Israël lors de l’assaut du 7 octobre.

Israël affirme que son offensive vise à détruire les capacités militaires et de gouvernance du Hamas et s’est engagé à éliminer l’ensemble du groupe terroriste qui dirige la bande de Gaza. Il a affirmé viser toutes les zones où opérait le Hamas, tout en cherchant à minimiser les pertes civiles.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.