USA : encore plus de contrôles sur le fret aérien en provenance du Moyen-Orient
Rechercher

USA : encore plus de contrôles sur le fret aérien en provenance du Moyen-Orient

Dans le cadre de la lutte anti-terrorisme, sept aéroports doivent désormais fournir aux douanes américaines des informations avant même que les avions ne soient chargés à bord

Décollage d'un Boeing 777 d'American Airlines (CC-BY-SA Sergey Kustov / Wikimedia Commons)
Décollage d'un Boeing 777 d'American Airlines (CC-BY-SA Sergey Kustov / Wikimedia Commons)

Les Etats-Unis ont annoncé lundi avoir ordonné des inspections bien plus poussées sur le fret aérien en provenance de cinq pays du Moyen-Orient, citant notamment la tentative en juin 2017 de faire exploser un avion en Australie pour justifier cette mesure.

Sept aéroports en Egypte, en Jordanie, en Arabie saoudite, au Qatar et aux Emirats arabes unis doivent désormais fournir aux douanes américaines les informations sur tout le fret aérien à destination des Etats-Unis avant même qu’il ne soit chargé à bord, selon les autorités américaines chargées de la sécurité dans les transports (TSA).

« Ces pays ont été choisis à cause de la volonté démontrée d’un groupe terroriste d’attaquer l’aviation depuis chez eux », indique TSA dans un communiqué, pointant également vers la tentative, déjouée en juin 2017, par trois hommes liés au groupe Etat islamique (EI) de faire exploser un avion en Australie.

« Ce qui s’est passé en Australie l’été dernier a été pris comme un rappel inquiétant, par TSA et tous nos partenaires de l’aviation, sur la nécessité d’inclure le fret aérien et de persévérer dans nos efforts pour maintenir la sécurité de notre espace aérien », poursuit TSA.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...