USA : un organisme de casheroute ne certifie plus les cafés Starbucks
Rechercher

USA : un organisme de casheroute ne certifie plus les cafés Starbucks

Le Star-K a mis fin à son programme d'information, qui consistait à lister les boissons adaptées aux personnes observantes ; une pétition demande sa restauration

Starbucks est le leader mondial du café dans le monde avec près de 21000 cafés répartis dans 62 pays (Crédit : Starbucks Image Via Shutterstock)
Starbucks est le leader mondial du café dans le monde avec près de 21000 cafés répartis dans 62 pays (Crédit : Starbucks Image Via Shutterstock)

Les personnes scrupuleuse des lois de casheroute, qui avaient l’habitude de prendre leur café chez Starbucks devront désormais trouver une autre adresse pour satisfaire leurs besoins en caféine.

Un agence de certification de casheroute a fait savoir qu’elle ne garantissait plus la conformité des nombreuses boissons servies par le géant du café, après avoir annoncé cette semaine qu’elle mettait fin à son programme d’information de casheroute, dans le cadre duquel il autorisait certains produits, sans pour définir comme casher.

Cette nouvelle a été assez mal reçue par des milliers de consommateurs, qui ont signé une pétition en ligne sur la plateforme change.org, « Make Starbucks Kosher Again » . Vendredi matin, la pétition avait récolté plus de
7 500 signatures.

Pendant des années, le Star-K avait une liste des boissons préparées par Starbucks que les personnes qui observent la casheroute pouvaient consommer. Les boutiques n’étaient pas certifiées par les superviseurs de l’agence, mais le Star-K s’entretenait régulièrement avec la société, pour déterminer les produits qui étaient cashers. Ces dernières années, même les Frappucinos étaient considérés permis pour ceux qui observent la casheroute.

Mais il y a quelques années, Starbuck a commencé à vendre des sandwichs, dont certains contenaient du bacon. Des problèmes de casheroute ont alors été soulevés, notamment sur la question de savoir si les ustensiles qui servaient à faire le café étaient lavés avec ceux utilisés pour la préparation de produits non-casher.

Le programme d’information de casheroute s’est donc penché sur ces casses-têtes. Le Star-K a donc dissous son programme et publié une liste des boissons considérées acceptables pour les personnes qui observent la casheroute.

Mais les signataires de la pétition en veulent plus.

L’un des signataires a écrit que « pour une société qui a fermé tous ses magasins pendant huit heures pour former son personnel à faire preuve de délicatesse quand une personne veut utiliser les toilettes sans consommer, ils pourraient faire preuve de délicatesse envers les Juifs orthodoxes qui voudraient bien consommer, justement ! »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...