Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Washington envisage un allègement des sanctions du magnat minier israélien Dan Gertler

L'allègement serait conditionné au départ et au désengagement de l'intéressé de ses affaires en République Démocratique du Congo. Ses avoirs, retenus pour faits de corruption, seraient toujours gelés

Dan Gertler (Capture d'écran : YouTube)
Dan Gertler (Capture d'écran : YouTube)

WASHINGTON – Le département du Trésor américain envisage un assouplissement limité des sanctions américaines à l’encontre du magnat minier israélien Dan Gertler afin de faciliter sa sortie de la République démocratique du Congo, a déclaré un représentant des autorités américaines.

Le Trésor américain impose en effet des sanctions à Gertler et à plus de 30 de ses entreprises depuis respectivement décembre 2017 et juin 2018. Il lui est reproché de profiter de son amitié avec l’ex-président congolais Joseph Kabila pour obtenir de juteux contrats miniers.

« Nous faisons en sorte d’aider le gouvernement de la République démocratique du Congo … pour éliminer les acteurs du secteur minier corrompus « , a expliqué le responsable.

« Dans ce cadre, nous nous sommes déclarés ouverts à des allègements limités des sanctions sous condition du retrait complet de Daniel Gertler et de ses opérations commerciales de la RDC. »

Gertler nie avoir commis tout acte répréhensible.

Le Wall Street Journal a indiqué jeudi que l’administration Biden et le gouvernement congolais avaient proposé d’alléger les sanctions contre Gertler en échange de son départ du pays. Le gouvernement congolais aurait fait son offre à Gertler cette semaine et serait en attente d’une réponse de l’intéressé.

Le membre des autorités américaines a ajouté que le but de Washington était d’obtenir que Gertler abandonne certains actifs, ajoutant que tout allègement des sanctions serait assorti de conditions strictes, y compris une réversibilité desdites mesures.

Il a par ailleurs précisé que Gertler restait sous le coup de sanctions « pour faits de corruption » et que ses avoirs restaient bloqués.

Il a enfin déclaré que les États-Unis étaient dans une démarche d’aide au Congo de façon à faire progresser la transparence et les opportunités économiques de son secteur minier tout en diversifiant les chaînes d’approvisionnement critiques afin d’accroître la sécurité et la prospérité mondiales.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.