Israël en guerre - Jour 237

Rechercher

Washington répond aux critiques du Hamas sur la position de Biden face aux manifestations anti-Israël

Le secrétaire de presse de la Maison Blanche déclare que la condamnation par le président de "l'organisation terroriste vicieuse" qu'est le Hamas est la preuve de sa clarté morale

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des personnes réunies sur le campus de l'Université Columbia, occupé par des manifestants pro-palestiniens et anti-Israël, à New York, le 22 avril 2024. (Crédit : Charly Triballeau/AFP)
Des personnes réunies sur le campus de l'Université Columbia, occupé par des manifestants pro-palestiniens et anti-Israël, à New York, le 22 avril 2024. (Crédit : Charly Triballeau/AFP)

La Maison Blanche a réagi jeudi aux critiques d’un responsable du Hamas à l’encontre du président américain Joe Biden, qui avait condamné les manifestations anti-Israël à l’université de Columbia tout en expliquant qu’il était pour la liberté d’expression mais pas pour répandre la haine.

« Les tentatives de l’administration américaine de réprimer ces manifestations [étudiantes] ne changeront pas la réalité de la situation, tant en ce qui concerne la légitimité de la cause palestinienne que la brutalité et le racisme de l’occupation israélienne », a affirmé Bassem Naim, porte-parole du Hamas, au magazine Newsweek en début de semaine. « La répression de ces activités ne servira qu’à renforcer l’adhésion des jeunes à ces positions et à révéler que la démocratie américaine n’est qu’un leurre ».

En réponse à Naim, le secrétaire de presse adjoint de la Maison Blanche, Andrew Bates, a indiqué au Times of Israel que « le Hamas est une organisation terroriste vicieuse qui assassine des innocents depuis des dizaines d’années ».

« Le Hamas a perpétré le massacre le plus meurtrier contre le peuple juif depuis la Shoah, ce qui en fait la voix la moins crédible qui existe sur le sujet », a asséné Bates.

« La condamnation du Hamas, après ses actes de ‘pure malice’, qu’il s’est en outre engagé à répéter ‘encore et encore’, témoigne de la clairvoyance morale du Président Biden », a poursuivi Bates.

« Le Président Biden s’est opposé à l’antisémitisme tout au long de sa vie. Et il ne s’arrêtera jamais. C’est pourquoi il élabore la toute première stratégie nationale de lutte contre l’antisémitisme », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.