Israël en guerre - Jour 145

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Yotam Haim, 28 ans : batteur de heavy metal qui rêvait d’être célèbre

Enlevé au kibboutz Kfar Aza le 7 octobre, tué accidentellement par Tsahal le 15 décembre

Yotam Haim (Crédit : Autorisation)
Yotam Haim (Crédit : Autorisation)

Yotam Haim, âgé de 28 ans, a été enlevé par le Hamas dans le kibboutz Kfar Aza le 7 octobre et tué accidentellement par les troupes de l’armée israélienne le 15 décembre, qui l’avait, lui ainsi quu deux autres otages, identifié à tort comme étant une menace, dans le district de Shejaiya de la ville de Gaza.

Il a été enterré au kibboutz Gvulot, dans le sud, le 18 décembre. Il laisse derrière lui ses parents, Iris et Raviv, son frère Tuval et sa sœur Noya.

Les proches de Haim, batteur du groupe de heavy metal Persephore, lui ont rendu hommage lors d’une cérémonie placée sous le signe de la musique, au cours de laquelle ils ont parlé ouvertement de ses problèmes de santé psychologique et de la tragédie qui a mis fin à sa jeune vie.

« J’avais parfois l’impression que tu venais d’un autre univers et que tu ne considérais pas comme acquise la vie sur Terre », a déclaré sa mère, Iris, lors de ses funérailles. « Nous avons eu tant de conversations sur ta capacité d’adaptation, ton courage, ton choix de te lever chaque jour et de continuer à vivre malgré la souffrance qui pesait si lourdement sur toi ».

« Tu voulais être célèbre, tu voulais être un batteur connu dans le monde entier », se souvient-elle. « Tu parlais d’un monde meilleur, tu voulais un monde meilleur, sans mal ni vengeance. »

Iris a ajouté que « tout le monde a appris à te connaître » pendant [ta] captivité, « toi, ce beau garçon à l’âme douce et aux yeux bleus, qui aimait les animaux, ce batteur si doué. Ta captivité t’a rendu célèbre, et tu nous as apporté l’espoir d’un monde meilleur ».

Son père, Raviv, a déclaré que Yotam avait vécu une vie de héros, même si tout le monde ne pouvait pas le voir.

« Notre Yotam était un grand héros, tu as toujours été un héros… Toutes les batailles que tu as menées depuis ta naissance étaient des défis que d’autres n’auraient pas pu relever. Mais tu l’as fait », a déclaré Raviv.

Raviv a ajouté que Yotam « se levait le matin – même s’il y avait des jours où tu ne le faisais pas. Tu as rencontré des gens incroyables tout au long de ton parcours, qui t’ont touché et que tu as touchés », a-t-il déclaré, rappelant le travail de Yotam dans un restaurant de sushis, ses chats adorés et ses talents de basketteur : « Il n’était pas très grand, mais il était roux, il avait du culot, il était rapide et il était fort ».

Le frère de Yotam, Tuval, l’a décrit comme « mon premier ami, un petit ange, qui est arrivé quand j’avais 3 ans et qui m’a appris ce que signifie être un grand frère ».

« Nous avons grandi ici au kibboutz et nous étions connus comme les frères Haïm, inséparables, riant, faisant des bêtises, s’attirant des ennuis, se disputant, comme tous les frères », se souvient Tuval. « Nous avons eu une enfance pleine de joie et de rires, nous avons vécu des expériences, nous avions une complicité et un sens de l’humour que seuls toi et moi comprenions », se souvient Tuval.

« Nous avons grandi dans une maison pleine de musique ; nous avons découvert la batterie ensemble, comme un moyen d’exprimer toutes nos difficultés, notre colère et notre douleur », a-t-il ajouté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.