Les membres du parlement jordanien ont observé une minute de silence et ont lu à haute voix des versets du Coran mercredi à la mémoire des deux terroristes palestiniens qui ont tué cinq Israéliens dans une attaque terroriste contre une synagogue à Jérusalem mardi matin.

« En ce qui concerne les martyrs qui ont bombardé et assassiné les sionistes, je demande au parlement de se lever et de lire la al-Fatiha [verset du premier chapitre du Coran] pour glorifier leurs âmes pures et les âmes de tous les martyrs des nations arabes et musulmanes, » a déclaré un député anonyme, selon une traduction – sur la Dixième chaîne – de ces remarques lors de la session du Parlement.

Le gouvernement jordanien, cependant, a publié une déclaration dans laquelle il a condamné l’attaque, ajoutant que tous les actes de violence contre des civils à Jérusalem doivent être dénoncés, selon la radio israélienne.

La semaine dernière, la Jordanie a été l’hôte d’un sommet trilatéral entre le roi Abdallah II, le secrétaire d’Etat américain John Kerry et le Premier ministre Benjamin Netanyahu dans lequel il a été convenu que des mesures seraient prises pour calmer la situation relative au mont du Temple et à Jérusalem-Est.

Les terroriste de la synagogue d'Har Nof (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)

Les terroriste de la synagogue d’Har Nof (Crédit : capture d’écran Deuxième chaîne)

Plus tôt mercredi, des milliers de personnes, dont le président israélien Reuven Rivlin ont assisté aux funérailles de Zidan Saif, le policier druze qui a succombé à ses blessures mardi soir, faisant de lui la cinquième victime de l’attaque.

Saif, 30 ans, a été le premier policier sur les lieux de l’attaque à Har Nof, où les deux Palestiniens de Jérusalem-Est, armés d’un fusil et de hachoirs, avaient déjà tués quatre hommes en prière. Saif a été touché à la tête dans la fusillade dans laquelle les deux terroristes – Ghassan Abu Jamal et Uday Abu Jamal du quartier de Jabel Mukaber – ont été abattus.

Mardi, quelques heures après l’attaque meurtrière, Aryeh Kupinsky, Avraham Shmuel Goldberg, et Kalman Levine ont été enterrés. Les trois ont été enterrés au cimetière du Har Hamenuhot dans un enterrement commun.

Le Rav Moché Twersky, 59 ans, d’origine américaine, a été enterré plus tôt dans la journée.

Kupinsky et Levine avaient également la citoyenneté américaine, et Goldberg, la citoyenneté britannique.