Les deux points de passage entre Israël et la bande de Gaza ont été fermés jusqu’à nouvel ordre à la suite d’un tir de roquette depuis la bande de Gaza vendredi, a indiqué dimanche une porte-parole militaire.

« Les points de passage pour les personnes et les marchandises de Erez et de Kerem Shalom sont fermés jusqu’à nouvel ordre sauf pour l’aide humanitaire », a précisé à l’AFP une porte-parole.

Selon elle, cette mesure a été prise à la suite d’un tir de roquette vendredi soir depuis la bande de Gaza, qui a atteint le sud d’Israël sans faire de victime ni dégât.

Il s’agissait du premier tir de roquette vers le territoire israélien depuis le 16 septembre et du deuxième depuis la fin de l’opération « Bordure protectrice », lancée cet été par Israël contre le mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza.

Le Hamas et Israël ont conclu le 26 août un accord de cessez-le-feu, négocié par l’intermédiaire de l’Egypte, mettant fin à cinquante jours de guerre.

Les deux parties doivent prochainement reprendre les négociations indirectes au Caire pour pérenniser ce cessez-le-feu.