Des levés géo-radars conduites en juin 2015 à Vilnius en Lituanie, a permis la découverte de restes souterrains de la Grande Synagogue de Vilna. Ces restes se trouvent aujourd’hui en dessous d’une école moderne.

Ces vestiges feront l’objet de fouilles plus importantes l’année prochaine.

La magnifique Grande Synagogue de Vilna était l’édifice le plus ancien et le plus important des monuments de la communauté juive lituanienne.

Malheureusement, comme la plupart des édifices juifs de Lituanie, le bâtiment fut détruit pendant la Shoah.

L’équipe dirigée par le docteur Jon Seligman de l’Autorité des Antiquités Israélienne, en collaboration avec Zenonas Baubonis de l’Autorité de Conservation de l’Héritage de la Culture de Lituanie et le Professeur Richard Freund de l’Université de Hartford, vient de terminer une fructueuse saison d’identification de vestiges de la synagogue en utilisant des levés géo-radars.

Construite au 17e siècle dans le style de la renaissance baroque, la Grande Synagogue était entourée par d’autres constructions communautaires, incluant une douzaine de synagogues, le conseil communautaire, des boucheries cachères, la fameuse bibliothèque Strashun, un complexe de Mikvés (bain rituel), et d’autres institutions communautaires qui formaient un centre d’étude de la Torah.

Cette localité représentait le coeur de la communauté juive lituanienne ‘Mitnagnim’ avec notamment la maison de Rabbi Eliyahu, le Gaon de Vilna.

Après des années d’existence le sanctuaire juif de Lituanie fut pillé, saccagé et brûlé pendant la seconde guerre mondiale par les Allemands.

Les restes avaient ensuite été démolis par les autorités soviétiques et une école avait été construite sur le site.

La saison de travail, du mois de juin dernier, montre que les vestiges de la synagogue sont significatifs, comprenant des restes des mikvehs [bains rituels].

Des fouilles sont prévues sur le site en 2016 avec un espoir de pouvoir les exposer au grand public lors de la tenue d’un mémorial pour la communauté juive de Vilnius.

Les futures fouilles devraient être conduites par une équipe d’archéologues et d’étudiants volontaires de Lituanie, d’Israël et du monde entier.

L’objectif de ces fouilles et de démontrer à la communauté juive lituanienne que leur héritage est inséparable de l’héritage lituanien et qu’il doit être célébré et préservé éternellement.

L’Autorité des Antiquités Israélienne encourage le public à prendre part aux fouilles sur le site et invite au parrainage de ce projet sur son site.