Un parchemin de la Torah datant du 15ème siècle a été vendu 3 870 000 de dollars à une vente aux enchères parisienne.

Trois acheteurs ont tenté de surenchérir au téléphone lors de la vente, organisée par la maison Christie’s le 30 avril, a rapporté jeudi le site d’information actualitte.com.

Christie’s a classé l’acheteur « anonyme », affirmant que la vente a battu deux records.

L’article est le plus cher livre de langue hébraïque au monde et a atteint un prix plus élevé que n’importe quel livre imprimé jamais vendu en France, à sa connaissance.

Le livre a été imprimé en hébreu à Bologne en janvier 1482, selon Christie’s. « Le volume est la première version imprimée des cinq livres du Pentateuque ainsi que le premier parchemin où ont été ajoutés les signes de vocalisation et de cantillation », selon le site de Christie’s.

Avant la vente aux enchères, Christie’s avait estimé la valeur de l’article à 1,5 million d’euros au plus, soit 2,08 millions de dollars.