Un membre de gauche de la Knesset a fait part dimanche de son soutien à Keith Ellison, législateur du Minnesota dans la course pour le Comité National Démocrate qui a été accusé d’avoir nourri des points de vue antisémites et anti-israéliens.

Citant une “source personnelle” proche du candidat, la parlementaire Tamar Zandberg a déclaré que les visions d’Ellison concernant Israël étaient cohérentes avec des positions progressistes exprimées sur d’autres questions sociales.

“Ce genre de personnalité est exactement ce dont a besoin la gauche pour combattre la vague de populisme à droite : Une gauche claire et sans complexes, qui se connecte à des luttes variées et aux groupes minoritaires, une gauche qui ne va pas céder devant une stratégie du ‘diviser pour mieux régner’”, a-t-elle écrit dans un post paru sur Facebook.

La gauche d’Ellison, a indiqué Zanberg, « n’exclut pas Israël dans son engagement à maintenir certaines valeurs et ne fait pas de confusion en pensant que soutenir Israël reviendrait à soutenir l’occupation ».

“Le fait que les allégations d’antisémitisme aient émergé de la part de gens qui souhaitent occulter des individus faisant le salut nazi ou la résurgence du Ku Klux Klan est effrayante et grotesque,” a-t-elle ajouté, se référant au comportement adopté par des partisans du président élu Donald Trump.