12 000 soldats mobilisés pour un exercice de grande ampleur en Iran
Rechercher

12 000 soldats mobilisés pour un exercice de grande ampleur en Iran

L’exercice de deux jours vise à montrer les nouvelles unités de projection rapide

Un missile balistique Khalij Fars pendant une parade militaire en Iran. (Crédit : armée iranienne/CC BY-SA 3.0/WikiMedia)
Un missile balistique Khalij Fars pendant une parade militaire en Iran. (Crédit : armée iranienne/CC BY-SA 3.0/WikiMedia)

La télévision d’état iranienne a annoncé que l’armée du pays avait lancé son exercice annuel d’infanterie impliquant environ 12 000 soldats, des unités d’élite, des avions de combat, des véhicules blindés et des drones.

L’exercice, que des officiels iraniens ont qualifié de « jeux de guerre », a mobilisé des unités de projection rapide récemment mises en place. Il se focalisait sur le combat contre des ennemis et des militants armés, note Reuters.

D’après la télévision iranienne, des avions de transport et des dizaines d’hélicoptères ont déployé des commandos pour traquer de faux militants armés, précise Reuters. Des véhicules blindés bloquaient la fausse armée qui essayait de se replier.

Le reportage cite le général Nozar Nemati qui explique que l’exercice de deux jours se déroulait sur une zone de 500 kilomètres carrés dans la province centrale d’Ispahan.

Nemati a souligné que les forces au sol allaient s’entraîner à de nouvelles tactiques d’attaque.

« Dans ces jeux de guerre, nous voulons présenter deux nouveaux éléments importants : le bataillon de projection rapide des forces spéciales et le bataillon de véhicules blindés d’attaque de grande mobilité », a déclaré à la télévision d’état le général Kioumars Heydari, chef de l’armée de terre, selon Reuters.

Il a ajouté que l’exercice renforçait les capacités militaires de l’Iran et qu’il montrait aux ennemis de l’Iran qu’ils subiraient un « coup rapide et dévastateur » s’ils venaient à s’en prendre à la République islamique, a rapporté Reuters.

L’Iran organise régulièrement des exercices pour exposer son niveau de préparation militaire. Il a promis de répondre avec force à toute attaque de la part d’Israël ou des Etats-Unis, qui perçoivent tous les deux l’Iran comme une menace régionale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...