2 footballers suspendus car suspectés d’avoir eu des rapports avec des mineures
Rechercher

2 footballers suspendus car suspectés d’avoir eu des rapports avec des mineures

Le Maccabi Tel Aviv a déclaré dans un communiqué que ces accusations étaient "graves" et qu'il allait suivre de près l'enquête avant de prendre éventuellement d'autres mesures

Un joueur du Maccabi Tel Aviv frappe le ballon lors d'un match. (Yonatan Sindel/Flash90)
Un joueur du Maccabi Tel Aviv frappe le ballon lors d'un match. (Yonatan Sindel/Flash90)

Samedi, deux joueurs de football d’une grande équipe israélienne ont été suspendus alors que la police enquête sur un délit d’atteinte sexuelle sur mineurs. Les deux joueurs auraient eu des rapports sexuels avec deux jeunes filles mineures.

Le Maccabi Tel Aviv a déclaré dans un communiqué que ces accusations étaient « graves ». L’équipe a indiqué qu’elle allait suivre de près l’enquête avant de prendre éventuellement d’autres mesures.

Selon un reportage de la Treizième chaîne de mercredi, le Maccabi Tel Aviv a reçu une plainte selon laquelle deux de ses joueurs auraient eu des rapports sexuels avec des filles plus jeunes que 16 ans, l’âge de consentement en Israël. La chaîne a déclaré que le lycée où les filles étudient a également reçu la plainte.

Les joueurs ont affirmé qu’ils avaient rencontré les filles lors d’une fête organisée par un autre joueur de la Première ligue israélienne. Ils ont échangé leurs numéros. Ils se sont ensuite rencontrés à la maison d’un des joueurs, où ils ont eu des rapports sexuels, précisait le reportage.

Vendredi, la Treizième chaîne a indiqué que la police enquêtait pour savoir si les joueurs avaient eu des relations sexuelles avec les filles à plusieurs occasions, et si d’autres joueurs de football étaient impliqués.

La police aurait également fait part de son inquiétude quant à de possibles campagnes de harcèlement en ligne des jeunes filles.

Les avocats des joueurs, qui n’ont pas été identifiés publiquement, ont déclaré au quotidien Haaretz que les filles s’étaient présentées comme ayant 17 ans, ajoutant qu’ils ont des sms pour le prouver.

« Les deux joueurs n’ont pas commis de crime », ont déclaré les avocats de joueurs, ajoutant qu’ils ont des « preuves sans équivoque » de l’innocence de leurs clients.

Jeudi, pourtant l’une des filles a rejeté l’affirmation selon laquelle elles auraient menti sur leur âge.

« Ils mentent. Nous n’avons jamais dit que nous avons 18 ans et on ne nous a jamais demandé nos âges, a-t-elle déclaré la Douzième chaîne. Les joueurs de football savaient que nous étions des lycéennes ».

Elle a ajouté, « je suis vraiment blessée. Je comprends que l’on a profité de moi ».

En Israël, la peine pour un délit d’atteinte sexuelle sur un mineur âgé entre 14 et 16 ans va jusqu’à 5 ans de prison.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...