3 individus arrêtés après une attaque qui a blessé un jeune Arabe à Jaffa en mai
Rechercher

3 individus arrêtés après une attaque qui a blessé un jeune Arabe à Jaffa en mai

La police et le Shin Bet les accuse d'avoir planifié d'attaquer des maisons juives dans le quartier d'Ajami à Jaffa, blessant Muhammad Gintazi, 12 ans

La police monte la garde devant une synagogue, au nord de Jaffa, le 18 mai 2021. (Crédit : Elie Bleier)
La police monte la garde devant une synagogue, au nord de Jaffa, le 18 mai 2021. (Crédit : Elie Bleier)

La police et le service de sécurité du Shin Bet ont annoncé mercredi avoir terminé leur enquête sur une attaque au cocktail Molotov qui a grièvement blessé un garçon arabe de 12 ans à Jaffa, lors de violences ethniques dans les villes mixtes judéo-arabes et ailleurs en Israël, le mois dernier.

Dans une déclaration conjointe, le Shin Bet et la police ont qualifié l’incident du 14 mai d’attaque terroriste. Muhammad Gintazi a été grièvement blessé dans l’attaque, qui a également légèrement blessé sa sœur de 10 ans.

« Durant l’incident, un certain nombre de cocktails Molotov ont été lancés vers plusieurs maisons juives, et un a été lancé vers la maison d’une famille arabe, la famille Gintazi », indique le communiqué.

Trois habitants de Jaffa ont été arrêtés pour cet attentat à la bombe incendiaire, la déclaration les accusant d’avoir planifié d’attaquer des maisons juives dans le quartier d’Ajami à Jaffa « pour un motif nationaliste de vengeance, suite aux troubles à Lod et aux violents incidents sur le mont du Temple ».

Le communiqué indique également que les trois hommes se sont enfuis après avoir « compris leur erreur », et les accuse d’avoir prévu d’attaquer d’autres maisons juives.

Des « actes d’accusation graves » contre les suspects devraient être déposés dans les prochains jours, selon le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...