A l’occasion du 4 juillet, la « place Trump » est inaugurée à Petah Tikva
Rechercher

A l’occasion du 4 juillet, la « place Trump » est inaugurée à Petah Tikva

La ville du centre d'Israël a dédié une place au président américain Donald Trump pour sa reconnaissance de Jérusalem comme capitale du pays

Le ministre des Affaires étrangères Israël Katz (à gauche avec la cravate rouge) et le ministre de l'Economie Eli Cohen (droite) à la cérémonie pour appeler une place de la ville de Petah Tikva en l'honneur du président américain Donald Trump, le 3 juillet 2019. (Roy Alima/Flash90)
Le ministre des Affaires étrangères Israël Katz (à gauche avec la cravate rouge) et le ministre de l'Economie Eli Cohen (droite) à la cérémonie pour appeler une place de la ville de Petah Tikva en l'honneur du président américain Donald Trump, le 3 juillet 2019. (Roy Alima/Flash90)

JERUSALEM (JTA) — La ville de Petah Tikva, au centre d’Israël, a inauguré mercredi une place de la ville nommée en l’honneur du président américain Donald Trump.

« La place Donald Trump » a été inaugurée mercredi pour remercier Trump pour son soutien à Israël, et tout particulièrement pour la reconnaissance de Jérusalem comme la capitale d’Israël, a déclaré le maire.

La place est située à proximité du bâtiment principal de la ville et comprend une fontaine décorée d’une sculpture illuminée avec les drapeaux israéliens et américains.

« Israël n’a jamais eu un président qui le soutient et l’aide autant que le président américain Donald Trump », a déclaré le maire de Petah Tivka Rami Greenberg en dévoilant le nom de la petite place mercredi. Il est logique de lui dédier une place majeure dans la quatrième ville la plus importante d’Israël ».

La place de la ville Petah Tikvah nommée en hommage au président américain Donald Trump, le 3 juillet 2019. (Roy Alima/Flash90)

Une pancarte sur la place décrit Trump comme « le premier à avoir reconnu Jérusalem comme la capitale d’Israël ».

La mois dernier, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a inauguré une nouvelle communauté sur le plateau du Golan en hommage au président américain pour le remercier d’avoir reconnu la souveraineté d’Israël sur ce territoire.

L’ambassadeur des États-Unis en Israël David Friedman (à gauche) et le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à l’extrême droite) lors de la cérémonie pour la nouvelle ville de Ramat Trump, du nom du président américain Donald Trump, le 16 juin 2019, sur le Plateau du Golan. (David Cohen/Flash90)

Le ministre des Affaires étrangères Israël Katz, qui servait auparavant comme ministre des Transports, a déclaré qu’un nouvel arrêt de tram dans la Vieille ville de Jérusalem serait nommé en hommage à Trump.

L’ambassadeur américain en Israël David Friedman n’a pas participé à la cérémonie de Petah Tikva, mais il a envoyé déclaré que le « président Trump se soucie profondément d’Israël et sait bien que les Israéliens le comprennent et l’apprécient, et ils savent que les sentiments sont mutuels ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...