A qui sont allés les 4 335 320 bulletins de vote déposés par les Israéliens ?
Rechercher

A qui sont allés les 4 335 320 bulletins de vote déposés par les Israéliens ?

Le Likud arrive en tête. Mais le candidat vétéran à la Knesset Ilan Meshicha obtient son meilleur résultat en n'arrivant pas dernier pour la première fois en 3 cycles électoraux

La commission centrale électorale compte les bulletins restants des soldats et des votes par correspondance à la Knesset à Jérusalem, le 10 avril 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)
La commission centrale électorale compte les bulletins restants des soldats et des votes par correspondance à la Knesset à Jérusalem, le 10 avril 2019. (Noam Revkin Fenton/Flash90)

Les résultats sont enfin là.

Soixante heures après la fermeture des bureaux de vote et la fin des sondages de sortie des urnes – aux résultats,somme tout, très épars – le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été confirmé jeudi soir comme étant le grand gagnant des élections générales israéliennes avec la publication par la commission centrale électorale du bilan complet du national scrutin de mardi.

Tandis qu’un nombre record de 39 partis s’était aligné dans cette course électorale, les résultats finaux ne retiennent qu’onze listes différentes – entraînant la déception de plusieurs factions qui avaient misé sur une entrée à la Knesset et un certain nombre de formations plus modestes, qui ne s’étaient probablement pas fait d’illusions.

En fait, sur les 4 335 320 Israéliens qui ont déposé un bulletin dans l’urne (68,4 % des 6 335 387 électeurs en droit de voter), plus de 56 % des voix sont allées à deux partis – le Likud et son rival, Kakhol lavan. Tous deux ont collectivement reçu 2 262 701 bulletins individuels.

Alors que les neuf autres formations ont bénéficié de moins de 6 % des votes, le décompte final a été reporté de manière à pouvoir minutieusement prendre en compte les suffrages « supplémentaires » en faveur de chaque parti venant des soldats, des diplomates et autres votes par correspondance – qui ont entraîné un ajustement des résultats qui avaient été révélés mercredi matin. Et même en diffusant ces chiffres finaux, le magistrat à la cour suprême qui supervise les élections a insisté sur le fait qu’ils n’étaient pas officiels et qu’il se réservait le droit de les amender avant qu’ils ne soient remis personnellement au président, le 17 avril.

Résultats définitifs des élections nationales 2019, le 12 avril 2019.

Toutefois, et alors que tous les votes ont été comptés, vérifiés et contrôlés, c’est le Likud de Netanyahu qui se place en tête des scrutins avec 26,5 % des voix, remportant 36 sièges à la Knesset forte de 120 membres, raflant un fauteuil supplémentaire dans ce bilan revu et définitif. Le parti ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah, pour sa part, perd un siège, passant de 8 à 7 par rapport à mercredi. Le parti centriste Kakhol lavan de Benny Gantz s’alloue 35 sièges avec 26,11 % des voix.

Le bloc du Likud et ses alliés de droite et ultra-orthodoxes finissent avec 65 sièges contre 55 au centre, à gauche et avec les partis arabes – donnant clairement à Netanyahu le moyen de construire une coalition de majorité.

Répartition définitive des blocs à l’issue des élections 2019

Les résultats confirment également que HaYamin HaHadash de Naftali Bennett et Ayelet Shaked ont échoué de peu à réunir suffisamment de soutiens pour leur assurer une représentation à la Knesset, avec 3,22 % des voix dans tout le pays : Le seuil électoral minimum pour entrer au parlement est fixé à 3,25 %. HaYamin HaHadash avait espéré que les suffrages des soldats lui permettraient d’entrer au parlement en remportant les quatre sièges minimum et des sources internes du parti ont remis en cause le décompte devant la cour Suprême lorsque l’échec de la formation s’est confirmé.

L’ultra-nationaliste et libertaire Zehut de Moshe Feiglin qui, selon les sondages, était en passe de gagner jusqu’à sept sièges, a également été dans l’incapacité de franchir le seuil électoral en ne réunissant que 2,73% des suffrages, soit 117 587 bulletins.

A droite, le parti Shas de l’ultra-orthodoxe Aryeh Deri a émergé comme la troisième faction la plus importante de la Knesset avec huit sièges, suivi par Yahadout HaTorah avec sept fauteuils, l’Union des partis de droite et Yisrael Beytenu avec cinq, et enfin Koulanou avec quatre.

De l’autre côté de l’échiquier politique, la formation arabe Hadash-Taal a glané six sièges, le parti Travailliste six – un record historiquement bas – et le Meretz quatre à égalité avec le second parti arabe, Raam-Balad.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu salue ses sympathisants après la clôture du scrutin des élections générales israéliennes à Tel Aviv, Israël, le mercredi 10 avril 2019. (AP Photo/Ariel Schalit)

Les 36 fauteuils du Likud sont le meilleur résultat pour le parti depuis l’élection de 2003 (il en avait gagné 38 sous Ariel Sharon) et c’est la meilleure prestation également de la formation sous Netanyahu.

Obtenant aussi son résultat le plus important, le candidat vétéran à la Knesset Ilan Meshicha qui, pour la toute première fois en trois cycles électoraux, n’arrive pas dernier. Lors des élections de 2015, son parti Direction sociale avait établi un précédent en obtenant le moins de sièges jamais gagnés par une faction dans une élection israélienne, avec 233 votes. De manière étonnante, le record précédent était également détenu par Meschicha qui, en 2013, avait gagné 461 voix – ce qui était déjà un record – avec sa formation dorénavant disparue Tradition des pères.

Voici une liste complète des sièges, des pourcentages des votes et du total des suffrages reçus par chacun des 39 partis s’étant présentés aux élections à la Knesset du 9 avril.

Likud

Votes: 1 138 772
Pourcentage des votes : 26,45 %
Sièges à la Knesset : 36

Kakhol lavan

Votes: 1 123 929
Pourcentage des votes : 26,11 %
Sièges à la Knesset : 35

Shas

Votes: 257 869
Pourcentage des votes : 5,99 %
Sièges à la Knesset : 8

Yahadout HaTorah

Votes: 248 490
Pourcentage des votes : 5,77 %
Sièges à la Knesset : 7

Hadash-Taal

Votes: 193 267
Pourcentage des votes : 4, 49 %
Sièges à la Knesset : 6

Parti Travailliste

Votes: 191 323
Pourcentage des votes : 4,44 %
Sièges à la Knesset : 6

Yisrael Beytenu

Votes: 172,933
Pourcentage des votes : 4,02 %
Sièges à la Knesset : 5

Union des partis de droite

Votes: 159 303
Pourcentage des votes : 3,70 %
Sièges à la Knesset : 5

Meretz

Votes: 156 217
Pourcentage des votes : 3,63 %
Sièges à la Knesset : 4

Koulanou

Votes: 152 568
Pourcentage des votes : 3,54 %
Sièges à la Knesset : 4

Raam-Balad

Votes: 143 844
Pourcentage des votes : 3,34 %
Sièges à la Knesset : 4

Les partis qui ont échoué a à franchir le seuil électoral de 3,25 % :

HaYamin HaHadash : 138 437 votes soit 3,22 %
Zehut: 117 587 votes, soit 2.73 %
Gesher: 74 565 votes, soit 1.73 %

La liste arabe : 4,238 votes, soit 0,10 %
Justice sociale : 3 840 votes, soit 0,09 %
Magen : 3 439 votes, soit 0,08 %
Justice pour tous : 3 279 votes, soit 0, 08 %
Tzomet , avec à sa tête Oren Hazan: 2 430 votes, soit 0,06 %
Yashar : 1 443 votes, soit 0, 03 %
Zechuyotenu Beyadenu : 1,313 votes, soit 0,03 %
Le parti des retraités : 1,203 votes, soit 0,03 %
Kol Yisrael et Peula LeYisrael : 1 138 votes; soit 0,03 %
Le parti des Pirates : 818 votes, soit 0,02 %
L’amour simplement : 731 votes, soit 0,02 %
Eretz Yisrael Shelanu : 700 votes, soit 0,02 %
Mehathala: 664 votes, soit 0,02 %
Na Nach : 624 votes, soit 0,01 %
L’espoir du changement : 596 votes, soit 0,01 %
L’économie verte : 555 votes, soit 0,01 %
Chinuch: 516 votes, soit 0,01 %
Direction sociale : 505 votes, soit 0,01 %
Kavod HaAdam : 481 votes, soit 0,01 %
Responsabilité pour les fondateurs : 427 votes, soit 0,01 %
Shavim : 401 votes, soit 0,01 %
Le Gush Hatanachi : 380 votes, soit 0,01 %
Ani VeAta : 368 votes, soit 0,01 %
Ichud Bnei HaBrit : 265 votes, soit 0,01 %
Brit Olam : 216 votes, soit 0.01 %
Parti de la réforme : 143 votes, soit 0.01 %
Ofek Hadash BKavod : 54 votes, soit 0.01 %
Yachad (dont le retrait a été annoncé avant le vote): 25 votes, soit 0,01 %

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...