Rechercher

À Rouen, la « Maison Sublime », plus ancien monument juif de France, rouvre ses portes

L'édifice, redécouvert en 1976, daterait de 1100. Fermé depuis 2001 pour rénovation, il n'avait réouvert ses portes que ponctuellement. Désormais, il sera accessible toute l'année

La Maison Sublime, à Rouen, à 130 kilomètres de Paris, abritait une yeshiva au 12e siècle. (Crédit : capture d'écran YouTube via JTA)
La Maison Sublime, à Rouen, à 130 kilomètres de Paris, abritait une yeshiva au 12e siècle. (Crédit : capture d'écran YouTube via JTA)

La Maison Sublime, le plus vieux monument juif de France, voire d’Europe, va réouvrir ses portes dès le premier trimestre 2022, rapporte le site d’information Paris-Normandie.

Le bâtiment a subi années de travaux dont le coût total s’élève à plus d’un million d’euros.

Fermé au public en 2001 à la fois en raison de problèmes d’humidité et de craintes d’attentat antisémite, le monument n’avait réouvert que ponctuellement pour de courtes durées. Mais cette fois, la réouverture sera définitive.

Il sera désormais géré par la Métropole de Rouen, et accessible tout au long de l’année. Les tickets devraient coûter entre 8 et 12 euros, selon Christine de Cintré, présidente de l’office de tourisme de Rouen.

La façade nord de la Maison sublime de Rouen. (Crédit : lamaisonsublime.fr)

L’édifice, dont l’histoire a été accidentellement découverte en 1976 lors de fouilles, daterait des alentours de 1100.

D’une superficie de 150 m2, ses murs portent des inscriptions telles que « puisse la Torah de Dieu […] exister [à jamais] » ou « Que cette maison soit sublime ».

La Maison Sublime constituerait l’unique exemple d’école rabbinique (yeshiva) d’époque médiévale conservée au monde, d’autres défendant la thèse d’une résidence privée.

Dans cette université prestigieuse enseignaient des maîtres aussi réputés que Rashbam (Rabbenou Shmouel ben Meïr, petit-fils du commentateur Rashi).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...