A Vilnius, le maire réhabilite les pierres tombales juives
Rechercher

A Vilnius, le maire réhabilite les pierres tombales juives

Le démantèlement d'un générateur construit à l'aide de stèles juives a commencé dans la capitale lituanienne

Le maire de Vilnius, Remigijus Šimašius, démantèle une générateur construit à partir de stèles juives, dans la rue Olandu, le 22 juin 2016. (Crédits : autorisation de la municipalité de Vilnius).
Le maire de Vilnius, Remigijus Šimašius, démantèle une générateur construit à partir de stèles juives, dans la rue Olandu, le 22 juin 2016. (Crédits : autorisation de la municipalité de Vilnius).

La municipalité de Vilnius, capitale de la Lituanie, a commencé à démanteler une structure de l’époque soviétique bâtie avec des pierres tombales juives.

Le maire de Vilnius, Remigijus Šimašius, a ôté la première pierre de la construction qui abrite un générateur d’électricité et de chaleur sur la rue Olandų mercredi, a déclaré le bureau du maire dans un communiqué.

Le générateur avait été bâti par les autorités soviétiques de Lituanie entre 1965 et 1968, lorsque le pays faisait partie de l’URSS. Les pierres avaient été prises dans un cimetière juif de la rue.

« Après 26 ans d’indépendance, il est maintenant temps d’enlever ces pierres, qui sont un signe clair d’irrespect envers notre communauté juive », a déclaré Šimašius. « Les pierres seront ôtées du générateur et déplacées dans un monument commémoratif, qui serait construit dans la rue Olandų, avec la coopération de la communauté juive de Vilnius ».

La municipalité de Vilnus a également confirmé que les plus petits morceaux des pierres tombales seraient à nouveau enterrés dans le cimetière. Les pierres tombales seront déplacées vers un monument construit en marbre, qui sera érigé sur la rue Olandų. Il devrait être terminé pour l’automne 2016.

L’année dernière, Šimašius avait rencontré Fania Kulansky, chef de la communauté juive de la ville, et la directrice de l’héritage culturel, Diana Varnaite, pour discuter du démantèlement des structures construites à partir de pierres tombales juives à Vilnius pendant la période soviétique. Cette rencontre devait montrer le respect envers l’histoire juive de Vilnius.

La municipalité a également consulté le propriétaire du générateur, le fournisseur d’énergie Vilniaus Energija, pour trouver une solution à son remplacement.

Le bâtiment devrait être totalement détruit en août.

L’année dernière, le grand rabbin de Lituanie de l’époque avait pressé l’Eglise évangélique réformée de Lituanie d’ôter les pierres tombales juives qui étaient utilisées comme escaliers dans une église de Vilnius.

La demande du rabbin Chaim Burshtein concernait un escalier de neuf mètres de long, bâti à l’aide de stèles juives, qui mène à l’entrée principale du plus grand bâtiment de l’église dans la capitale lituanienne, sur la rue Pylimo. Les pierres furent installées quand la Lituanie faisait partie de l’Union Soviétique.

“Nous regrettons l’état déplorable et la destruction des dernières traces de l’histoire juive lituanienne », a déclaré Burshtein à JTA. La Lituanie, a-t-il ajouté, « comporte de nombreuses structures faites à partir de stèles juives. Je pense que les autorités et la communauté juive doivent effectuer des recherches et corriger ce mal historique ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...