Abdel Fattah al-Sissi appelle Isaac Herzog pour Rosh HaShana
Rechercher

Abdel Fattah al-Sissi appelle Isaac Herzog pour Rosh HaShana

Le Caire prônerait la reprise des négociations israélo-palestiniennes ; le président égyptien a invité au Caire le Premier ministre israélien Naftali Bennett

Le roi Abdallah II de Jordanie, à gauche,  le président égyptien Abdel-Fattah el-Sissi, au centre, et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas se réunissent au Caire, en Égypte, le 2 septembre 2021. (AP)
Le roi Abdallah II de Jordanie, à gauche, le président égyptien Abdel-Fattah el-Sissi, au centre, et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas se réunissent au Caire, en Égypte, le 2 septembre 2021. (AP)

Le président égyptien Abdel-Fattah el-Sissi a appelé le président Isaac Herzog, dimanche, pour lui transmettre ses meilleurs vœux en amont de Rosh HaShana. Selon un journal de Londres, Sissi aurait lancé le même jour une initiative visant à promouvoir la reprise des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens.

Selon le bureau du président, Sissi s’est entretenu dimanche soir avec Herzog, le félicitant pour sa nouvelle fonction. Il aurait aussi fait part de ses meilleurs vœux à l’État juif avant les Grandes fêtes.

Le bureau de Herzog a noté que les deux hommes avaient évoqué « des questions bilatérales et des sujets d’intérêt commun » et que Herzog avait remercié Sissi « pour le rôle important qu’il assume dans le maintien de la paix et de la stabilité dans la région ».

Dimanche matin, un journal en ligne basé à Londres, Rai al-Youm, a fait savoir que Sissi programmait de lancer rapidement une initiative pour permettre la relance des négociations de paix entre Israël et les Palestiniens.

Citant des sources arabes « de haut-rang », le journal a déclaré que les services de renseignement égyptiens devaient finaliser une initiative de paix sur laquelle ont également travaillé des pays arabes et européens dont le nom n’a pas été précisé.

L’article n’a pas donné de détail sur cette initiative mais il a annoncé que l’Égypte allait accueillir des responsables israéliens, palestiniens, américains, européens et arabes dans les prochaines semaines pour débattre de la proposition avant de la dévoiler officiellement.

Le président Isaac Herzog lors de l’ouverture de la dixième conférence annuelle de l’Association du barreau israélien à Tel Aviv, le 2 septembre 2021. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

Le Premier ministre Naftali Bennett, qui a exclu pour sa part toute reprise d’un processus diplomatique avec l’Autorité palestinienne, devrait se rendre en Égypte à la fin du mois après avoir été invité par Sissi au cours de la visite du chef des services de renseignement égyptiens, Abbas Kamel, en Israël, le mois dernier.

Sissi s’est récemment entretenu avec le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et avec le roi de Jordanie Abdallah II au Caire. Selon Rai al-Youm, cette initiative égyptienne aurait été évoquée au cours de cette rencontre.

Herzog a rencontré Abdullah la semaine dernière à Amman, une visite qui n’a été rendue publique que samedi soir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...