Accident de téléphérique en Italie : les 5 victimes israéliennes identifiées
Rechercher

Accident de téléphérique en Italie : les 5 victimes israéliennes identifiées

Il s'agit d'Amit Biran, son épouse Tal Peleg-Biran, leur fils Tom, ainsi que Barbara et Yitzchak Cohen, les grands-parents de Tal ; Eitan, l'autre enfant du couple est hospitalisé

Des sauveteurs travaillent près de l'épave d'un téléphérique qui s'est effondré près du sommet de la ligne Stresa-Mottarone dans la région du Piémont, dans le nord de l'Italie, le 23 mai 2022. (Crédit : sapeurs-pompiers italiens via AP)
Des sauveteurs travaillent près de l'épave d'un téléphérique qui s'est effondré près du sommet de la ligne Stresa-Mottarone dans la région du Piémont, dans le nord de l'Italie, le 23 mai 2022. (Crédit : sapeurs-pompiers italiens via AP)

La chute d’une cabine de téléphérique a fait 14 morts, dont cinq Israéliens, et un blessé grave dimanche à Stresa, une station balnéaire du Piémont sur les rives du lac Majeur, dans le nord de l’Italie.

Le ministère israélien des Affaires étrangères a indiqué à l’AFP que cinq Israéliens avaient péri dans l’accident, dont un couple et un enfant résidant en Italie, et un couple résidant en Israël.

Les victimes sont Amit Biran, 30 ans, son épouse Tal Peleg-Biran, 26 ans, et leur fils Tom de deux ans, vivaient dans le nord de l’Italie et Barbara et Yitzchak Cohen, les grands-parents de Tal, âgés de 71 et 81 ans.

Un autre enfant du jeune couple, Eitan, âgé de 5 ans, est l’unique survivant de l’accident. Il a été grièvement blessé et pris en charge à l’hôpital Regina Margherita de Turin.

Le ministère des Affaires étrangères israélien a indiqué que la sœur d’Amit Biran et d’autres proches devraient quitter Israël lundi pour se rendre au chevet de l’enfant.

Un officier de police salue au passage d’un corbillard, sur la route menant à la Stresa-Mottarone après l’effondrement d’un téléphérique de la ligne, près de Stresa, en Italie, le 23 mai 2021. (Crédit : AP Photo/Antonio Calanni)

L’ambassade d’Israël à Rome a déclaré qu’elle travaillait avec la famille pour rapatrier les corps des défunts en Israël dans les prochains jours.

Le couple, Amit et Tal, vivait dans la ville de Fabia, dans la province de Lombardie, au nord de l’Italie. Amit y étudiait la médecine et travaillait comme agent de sécurité dans une école juive de la ville.

Le président de la communauté juive de Milan, toute proche, Milo Hatzbani, a déclaré à la radio de l’armée israélienne que l’accident était « une immense catastrophe ».

« Je connais bien le père, je lui ai parlé vendredi dernier. Il m’a dit qu’il avait décidé de partir en voyage avec les enfants et avec les grands-parents qui sont venus d’Israël », a raconté Hatzbani.

La sœur d’Amit Biran, Aya Biran, a raconté que Barbara et Yitzhak Cohen avaient décidé de rendre visite à leur famille en Italie pour échapper à la situation sécuritaire tendue en Israël pendant les hostilités avec le Hamas au cours des deux dernières semaines.

« Yitzhak et Barbara voulaient voir les arrière-petits-enfants. Des roquettes tombaient en Israël ; ils se sont dit : « Que peut-il se passer en Italie ? » Ils étaient arrivés en Italie le 19 mai pour rendre visite à leur petite-fille et à leurs arrière-petits-enfants.

« Nous adressons toutes nos condoléances du fond du cœur à la famille Biran à la suite du terrible désastre en Italie au cours duquel Amit et Tal Peleg-Biran, leur fils de deux ans Tom Biran et les grands-parents de Tal, Barbara et Yitzhak Cohen, ont péri; que leurs souvenirs soient une bénédiction. Nous prions pour la santé d’Eitan, l’autre fils d’Amit et de Tal, qui est à l’hôpital. L’Etat d’Israël aidera la famille avec tout ce dont elle a besoin à la suite de cette terrible tragédie, » a déclaré le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

L’accident s’est produit vers 12H30 (10H30 GMT) à 100 mètres de la dernière station d’altitude du téléphérique. Il serait dû à la rupture d’un câble sur la partie la plus haute du parcours. La cabine transportait 15 personnes.

Un problème de surcharge semblait écarté, puisque ces cabines peuvent embarquer plus de 35 passagers. La cabine a fait une chute d’une quinzaine de mètres, puis a dévalé une partie de la pente avant de s’écraser contre un arbre, a expliqué un responsable des carabiniers locaux.

Des sauveteurs travaillent près de l’épave d’un téléphérique qui s’est effondré près du sommet de la ligne Stresa-Mottarone dans la région du Piémont, dans le nord de l’Italie, le 23 mai 2022. (Crédit : sapeurs-pompiers italiens via AP)

« La télécabine était sur le point d’atteindre Mottarone. À un certain moment, cependant, elle a commencé à reculer. La télécabine a probablement heurté le pylône sur le chemin du retour et a été éjectée », a expliqué la maire de Stresa, Marcella Severino.

Des sauveteurs travaillent près de l’épave d’un téléphérique qui s’est effondré près du sommet de la ligne Stresa-Mottarone dans la région du Piémont, dans le nord de l’Italie, le 23 mai 2022. (Crédit : Police italienne via AP)

Le téléphérique relie en 20 minutes le village de Stresa au mont Mottarone qui culmine à près de 1 500 mètres, offrant une vue spectaculaire sur le lac Majeur et les Alpes.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...