Adoption par des couples homosexuels : un député du Likud se met en grève
Rechercher

Adoption par des couples homosexuels : un député du Likud se met en grève

Amir Ohana a annoncé à David Bitan qu'il ne voterait plus avec la coalition tant qu'elle ne reviendrait pas sur sa position contre l'adoption par les couples homosexuels

Amir Ohana, député du Likud, à la Knesset, le 28 décembre 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Amir Ohana, député du Likud, à la Knesset, le 28 décembre 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Amir Ohana, député du Likud et militant connu des droits des homosexuels, a annoncé mardi qu’il ne voterait plus avec la coalition tant que les ministères des Affaires sociales et de la Justice ne reviendraient pas sur leur recommandation contre l’adoption par les couples homosexuels.

Pendant une audition de la Haute cour de Justice dimanche, les avocats de l’Etat ont indiqué que le gouvernement s’opposait à l’adoption par des homosexuels, principalement parce que cela entraînerait l’isolement des enfants de ces familles.

L’argument a été vivement critiqué, notamment par le bureau du procureur de l’Etat, le syndicat des psychologues et des professeurs de sociologie.

Lundi, Haim Katz lui-même, le ministre des Affaires sociales, a déclaré qu’il s’opposait à la politique décrite à la cour, et a demandé à la Haute cour de reporter la prochaine audience afin de permettre au ministère de réévaluer sa politique.

Dans une lettre adressée au président de la coalition, le député du Likud David Bitan, Ohana a écrit que l’audience de dimanche avait été un « tournant » pour lui, et précisé qu’il ne soutiendrait pas la coalition dont il était membre tant qu’elle ne modifiait pas son opinion sur l’adoption par les homosexuels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...