Israël en guerre - Jour 284

Rechercher

Allemagne: un dirigeant régional de l’AfD poursuivi pour avoir lancé un slogan nazi

Le parti Alternative pour l'Allemagne, créé il y a dix ans, connaît une poussée dans les sondages avec environ 18% des intentions de vote, selon de récentes études

Le président du groupe parlementaire du parti d'extrême droite AfD en Thuringe, Björn Höcke, au Parlement du Land de Thuringe à Erfurt, dans l'est de l'Allemagne, avant les élections du Premier ministre de Thuringe, le 5 février 2020. (Crédit : JENS SCHLUETER / AFP)
Le président du groupe parlementaire du parti d'extrême droite AfD en Thuringe, Björn Höcke, au Parlement du Land de Thuringe à Erfurt, dans l'est de l'Allemagne, avant les élections du Premier ministre de Thuringe, le 5 février 2020. (Crédit : JENS SCHLUETER / AFP)

Bjorn Höcke, un dirigeant régional du parti d’extrême droite allemand AfD, en plein essor dans les sondages, fait l’objet de poursuites judiciaires pour avoir repris lors d’un meeting un slogan nazi, a annoncé lundi le parquet local.

Ce dirigeant de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) en Thuringe, une région d’ex-RDA où l’extrême droite est particulièrement puissante, est accusé d’avoir lancé, le 29 mai 2021 lors d’un meeting, « Alles für Deutschland ! » (« Tout pour l’Allemagne ! »), un slogan de l’organisation paramilitaire nazie « Sturmabteilung », plus connue sous l’abréviation de SA.

M. Höcke, qui fait partie de l’aile la plus radicale de l’AfD, surveillée de près par les services de renseignements, a proféré, selon le parquet de Halle, ce slogan devant environ 250 personnes lors d’une réunion publique à Mersebourg (Saxe-Anhalt).

Il est ainsi accusé « d’avoir utilisé publiquement des signes distinctifs d’une ancienne organisation nationale-socialiste », un délit en Allemagne, « en connaissant l’origine de cette expression et la signification de cette formule », indique le parquet dans un communiqué.

« Par l’intermédiaire de sa défense, l’accusé a contesté le caractère pénal des propos tenus », précise le parquet.

Il revient désormais au tribunal de Halle de décider ou pas la tenue d’un procès.

M. Höcke, 51 ans, s’est déjà fait connaître pour des dérapages sur la Shoah – il avait déploré l’existence à Berlin d’un « Mémorial de la honte » -, les réfugiés ou encore l’Islam.

Ces poursuites interviennent au moment où l’AfD, créée il y a dix ans, connaît une poussée dans les sondages, avec environ 18% des intentions de vote selon de récentes études.

Le parti d’extrême droite, particulièrement implanté dans les Länder de l’Est de l’Allemagne, est désormais au coude à coude avec le parti social-démocrate du chancelier Olaf Scholz, derrière les conservateurs de la CDU mais nettement devant les Verts et les libéraux.

Les SA, vêtus de chemises brunes, ont accompagné au début des années Trente l’ascension d’Adolf Hitler et multiplié les exactions contre les opposants au nazisme et les Juifs.

Ils ont ensuite été supplantés par les SS après l’élimination d’une partie de leurs dirigeants lors de la Nuit des long couteaux, à l’été 1934.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.