Israël en guerre - Jour 285

Rechercher

Almog Levy a 3 ans aujourd’hui : un père otage à Gaza et une mère tuée le 7 octobre

Michael Levy, son frère, a souligné que si Israël devait choisir de conclure "un accord partiel", comme Netanyahu en a évoqué la possibilité, son frère ne serait pas relâché des geôles du Hamas

Captures d'écran des otages Hersh Goldberg-Polin, à gauche, Eliya Cohen, au milieu et Or Levy, à droite, pris en otage à Gaza par les terroristes du Hamas, le 7 octobre 2023. (Autorisation : Hostages and Missing Families Forum)
Captures d'écran des otages Hersh Goldberg-Polin, à gauche, Eliya Cohen, au milieu et Or Levy, à droite, pris en otage à Gaza par les terroristes du Hamas, le 7 octobre 2023. (Autorisation : Hostages and Missing Families Forum)

Le frère d’Or Levy, qui avait été kidnappé par des terroristes du Hamas, le 7 octobre et qui est encore maintenu en captivité dans la bande de Gaza, a déclaré que sa famille cherchait à faire diffuser les images de l’enlèvement de son frère depuis environ six mois – des images qui ont finalement été rendues publiques lundi dans la soirée.

Michael Levy a indiqué à la Douzième chaîne que le clip n’avait pas été publié en réponse aux propos tenus par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, dimanche – le Premier ministre avait fait savoir qu’il était prêt à conclure « un accord partiel… qui permettrait à certains otages de revenir à nos côtés » tout en rappelant « l’obligation de reprendre les combats après une éventuelle pause afin d’atteindre notre objectif, qui est de détruire le Hamas ».

« Le moment choisi a été le bon mais cela n’avait pas été planifié », a-t-il expliqué.

La vidéo montre Levy, aux côtés de Hersh Goldberg-Polin et d’Eliya Cohen, en train d’être emmené à Gaza par des terroristes du Hamas, le 7 octobre, après avoir été brutalement embarqué à bord d’un pick-up.

Or, à gauche et Eynav Levy étaient allés à la rave Supernova le 7 octobre : Eynav a été tuée et Or a été pris en otage. (Crédit : Michael Levy via AP)

Filmée par les terroristes, la séquence montre des hommes armés surplombant les trois Israéliens et criant « Allahu akbar » (Dieu est le plus grand), avec des AK-47 soulevés à bout de bras alors que le pick-up parcourt une route à une seule voie.

Levy et son épouse, Eynav, étaient arrivés au festival de musique électronique Supernova à 6 heures 20 du matin, le 7 octobre, quelques minutes seulement avant le début du massacre. Eynav avait été tuée par les terroristes dans l’abri antiaérien où elle avait trouvé refuge avec son mari et avec d’autres fêtards et Or Levy avait été kidnappé et pris en otage.

Leur petit garçon, Almog, fête mercredi son troisième anniversaire, a dit Michael.

« Il est plus que jamais temps de rappeler au gouvernement et à tous ceux qui sont impliqués dans ce dossier que les otages sont encore là-bas, qu’ils sont encore vivants et que le temps presse pour eux », a-t-il déclaré, ajoutant : « Nous devons les ramener dès aujourd’hui à la maison ».

Michael a souligné que si Israël devait choisir de conclure « un accord partiel », comme Netanyahu en a mentionné la possibilité, cette semaine, son frère ne serait pas relâché dans la mesure où il n’appartient pas à la catégorie dite « humanitaire » – une catégorie qui englobe seulement les femmes, les personnes âgées et les malades.

Le 7 octobre, les hommes du Hamas avaient massacré 364 personnes lors de la rave-party Supernova et ils avaient kidnappé 40 personnes, se livrant par ailleurs à des atrocités et commettant des violences sexuelles à grande échelle. Des milliers de terroristes avaient franchi la frontière par voie terrestre, aérienne et maritime, tuant près de 1 200 personnes dans tout le sud de l’État juif. Ils avaient enlevé 251 personnes au total, les emmenant dans la bande. Cet assaut sanglant avait eu lieu sous couvert de milliers de tirs de roquettes qui avaient pris pour cible les villes et les villages israéliens.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.