Israël en guerre - Jour 256

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Amnon ‘Sun’ Yakobov, 22 ans : Il aimait faire la fête et « était un vrai soleil »

Assassiné par le Hamas en tentant de s'enfuir de la rave Supernova, le 7 octobre

Amnon Sun Yakobov. (Autorisation)
Amnon Sun Yakobov. (Autorisation)

Amnon « Sun » Yakobov, âgé de 22 ans et originaire de Holon, a été assassiné en tentant de s’enfuir du lieu de la rave Supernova, le 7 octobre dernier.

Selon la notice nécrologique publiée sur le site Internet de la municipalité de Holon, ce matin-là, il a, à 6h32, envoyé un SMS à sa mère pour l’avertir qu’il rentrait chez lui, la rave ayant été annulée à cause de tirs de roquettes.

Il s’est mis en route, mais un policier l’a dirigé vers un abri anti-aérien au bord de la route, non loin du kibboutz Alumim. Selon cette même notice nécrologique, il a survécu à plusieurs grenades lancées à l’intérieur avant de se faire tirer dessus à sa sorte de l’abri. Il a tenté de se faire un garrot, avant de succomber à ses blessures. Son corps a été identifié plusieurs jours plus tard.

Sun a été inhumé le 11 octobre dernier à Holon. Il laisse derrière lui ses parents, Sarah et Eli, ainsi que sa sœur aînée Sapir.

Proches et amis se souviennent d’un homme qui aimait faire la fête, profiter de la vie et voyager. Petit, il avait les cheveux blonds et les yeux bleus, comme un ange. Il était très proche de sa sœur aînée ainsi que de ses nièces et de son neveu. Il laisse également derrière lui Gucci, le chien qu’il aimait tant.

Son ami d’enfance, Nevo Karni, a écrit sur Facebook : « Il ne s’appelait pas Sun pour rien : c’était vraiment un soleil. »

« Où qu’il aille, il apportait sa lumière et rendait tout le monde immédiatement heureux, avec l’envie de rire et de sourire. C’était la personne la plus appréciée que je connaisse. Tout le monde te connaissait, tout le monde a de la peine, tout le monde pleure et est effondré depuis tes funérailles », a écrit Karni.

Sun « avait toujours quelque chose d’intéressant à dire ou pour faire rire », a-t-il poursuivi. « J’étais soufflé par tout ce que tu savais faire. Tout ce que tu voulais, tu le faisais, tu avais vraiment quelque chose de spécial. Tu n’avais pas de limites, mon frère, et j’ai toujours pensé que tu irais loin. »

La sœur de Sun, Sapir, a écrit sur Instagram à propos de sa naissance : « Ce fut le plus beau jour de ma vie, un jour que j’attendais depuis 11 ans – j’avais supplié maman de me laisser venir ».

« Tu apportais de la lumière à la maison avec ton rire, ta façon de courir. Je t’emmenais partout avec moi… Tous mes amis te connaissaient. Ton premier mot a été ‘kapir’ : c’est comme ça que tu m’appelais », se souvient-elle.

« Tu as été le premier bébé dont je me sois occupée. Nous avons grandi ensemble : jamais on ne se quittait. Même quand j’allais à Eilat avec mes amis, tu venais avec moi ! »

Sapir a dit : « J’étais avec toi, à tes côtés, dans tout ce que tu entreprenais. Je t’apportais mon soutien, j’étais avec toi dans les bons comme les mauvais moments, même quand tu n’avais pas bien agi. Jamais je ne t’ai laissé tomber… J’ai le cœur brisé d’avoir rien pu faire pour toi cette fois », a-t-elle ajouté.

« Tu es parti mais une grande partie de moi est avec toi, tout comme une grande partie de toi continue de vivre en moi. Je t’aime de tout mon être, je me sens abandonnée. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.