Rechercher

Amsterdam: un expert de Spinoza banni de la synagogue qui a excommunié le philosophe

Le chef de la communauté sépharade déclare Yitzhak Melamed "persona non grata", invoquant son "étude des œuvres interdites de Spinoza et le développement de ses idées"

Le rabbin portugais hollandais Nathan Lopes Cardozo parlant de la levée du bannissement de Baruch Spinoza, le 6 décembre 2015. (Crédit : Cnaan Liphshiz/JTA)
Le rabbin portugais hollandais Nathan Lopes Cardozo parlant de la levée du bannissement de Baruch Spinoza, le 6 décembre 2015. (Crédit : Cnaan Liphshiz/JTA)

JTA – Plus de 350 ans après que Baruch Spinoza eut été excommunié de la communauté juive hispano-portugaise d’Amsterdam, un dirigeant de cette communauté a interdit à un spécialiste de l’œuvre de Spinoza de visiter la synagogue et la bibliothèque de la communauté.

Yitzhak Melamed, professeur de philosophie à l’université Johns Hopkins, s’est vu refuser sa demande de visiter la synagogue avec une équipe de tournage qui prévoyait de le filmer en train de faire des recherches dans les archives de la bibliothèque.

Dans une lettre adressée au professeur, le rabbin Joseph Serfaty, chef de la communauté sépharade d’Amsterdam, a indiqué à Melamed qu’il ne serait pas accueilli dans le bâtiment, dans lequel Spinoza lui-même a peut-être étudié, puisqu’il était inscrit à l’école qui s’y trouvait autrefois.

« Les ‘ha’hamim et les parnassim du Kahal Kados Torah ont excommunié Spinoza et ses écrits par l’interdiction la plus sévère qui soit, une interdiction qui reste en vigueur pour toujours et ne peut être annulée », a écrit Serfaty, en utilisant les mots hébreux pour désigner les dirigeants de la communauté.

« Vous avez consacré votre vie à l’étude des œuvres interdites de Spinoza et au développement de ses idées ».

Il conclut la lettre en interdisant à Melamed l’accès au bâtiment.

Yitzhak Melamed, professeur de philosophie à l’université Johns Hopkins. (Autorisation)

« Je rejette donc votre demande et vous déclare persona non grata dans le complexe de la synagogue portugaise », a-t-il écrit.

Spinoza est né dans la communauté juive hispano-portugaise d’Amsterdam et est devenu un philosophe qui a jeté les bases intellectuelles du siècle des Lumières.

Il a été excommunié par les Juifs d’Amsterdam en 1656 pour hérésie.

En 2015, la communauté a organisé un débat pour savoir si l’excommunication devait être levée, mais n’a finalement pas levé l’interdiction.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...