Anthony Weiner accuse le New York Post d’être à l’origine d’un autre scandale sexuel
Rechercher

Anthony Weiner accuse le New York Post d’être à l’origine d’un autre scandale sexuel

L'ancien membre du Congrès affirme que le journal lui a envoyé des messages suggestifs qu'il pensait être rédigés par une étudiante

Anthony Weiner dans le documentaire 'Weiner'.(Crédit : autorisation du Sundance Institute)
Anthony Weiner dans le documentaire 'Weiner'.(Crédit : autorisation du Sundance Institute)

L’ancien membre du Congrès de New York, Anthony Weiner, a affirmé que le New York Post a monté un coup pour le mettre au coeur d’un autre scandale sexuel en ligne.

Dans une émission de radio diffusée dimanche à Miami, Weiner a affirmé qu’il était une « cible » du journal après avoir admis qu’il envoyait des messages suggestifs en ligne à quelqu’un qu’il croyait être une étudiante. Cette information avait été relayée initialement par le Post il y a plus d’une semaine.

Weiner avait dit à l’étudiante, qui s’est révélée être un jeune homme se présentant comme une femme nommée « Nikki » en utilisant le compte Twitter d’une amie, qu’il était « trompeusement fort … comme une mangouste » en se vantant de ce que le journal a appelé ses « prouesses animales ».

Weiner avait commencé à lui parler lorsqu’il était dans un hôtel à Los Angeles, où il s’était rendu pour participer à l’émission “Real Time with Bill Maher » sur HBO. La conversation par message en ligne a continué pendant quatre jours et a pris fin quand Weiner a donné son numéro de portable pour tenter de la rencontrer, selon le post.

Après que l’échange de message a été révélé, Weiner a indiqué au Post : « je peux confirmer que je suis en effet trompeusement fort comme une mangouste » et a ajouté que ses messages étaient tout simplement une « joute ludique avec ce qui était évidemment un ‘catfish' ».

Un catfish [poisson-chat] est quelqu’un qui tente de piéger un personnage public dans une conversation en ligne afin de ruiner sa réputation.

Weiner a démissionné du Congrès en 2011 après avoir été surpris en train d’envoyer une photo explicite à une femme qui le suivait Twitter et a admis plus tard avoir envoyé des photos à plusieurs femmes. Deux ans plus tard, il a tenté un retour en politique en se présentant à l’élection municipale de New York. Il a été à nouveau surpris en train de flirter sur Twitter et de sexter en utilisant le nom de plume de Carlos Danger.

Il est marié à Huma Abedin, une proche collaboratrice d’Hillary Clinton. Abedin, qui est à moitié indienne et à moitié pakistanaise, est actuellement sous le feu des critiques car elle a été présentée comme une éditrice depuis plusieurs années d’un journal musulman radical. Cette histoire a également été signalée pour la première fois par la Post.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...