Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Anti-refonte: 2 hauts officiers de la marine mettent fin à leur service volontaire – média

Les contre-amiraux de réserve, qui servent d'adjoints à l'amiral de la marine en temps de guerre, ont déclaré qu'ils ne pourront pas servir dans une "dictature"

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le vice-amiral David Saar Salama, amiral de la marine israélienne, s'exprimant lors d'une cérémonie à la base navale d'Atlit, le 10 juillet 2023. (Crédit : Armée israélienne)
Le vice-amiral David Saar Salama, amiral de la marine israélienne, s'exprimant lors d'une cérémonie à la base navale d'Atlit, le 10 juillet 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Deux réservistes de haut rang de la marine israélienne, qui servent d’adjoints à l’amiral de la marine David Saar Salama en temps de guerre, ont récemment informé l’armée qu’ils ne se présenteraient plus pour le service volontaire en signe de protestation contre les plans controversés du gouvernement visant à radicalement remanier le système judiciaire, selon un article publié lundi.

Depuis plusieurs semaines, alors que le gouvernement présentait la première mesure de son paquet de réformes radicales, plus de 10 000 réservistes qui se présentaient régulièrement au travail de façon volontaire ont déclaré qu’ils ne le feraient plus. Les réservistes ont prévenu qu’ils ne seraient pas en mesure de servir dans un Israël non-démocratique, ce que certains accusent le pays de devenir si la refonte du gouvernement se concrétise.

Selon le journal Haaretz (lien en hébreu), deux des cinq contre-amiraux réservistes de la marine qui servent dans les quartiers généraux opérationnels et comme adjoints du vice-amiral Salama dans les situations d’urgence ont déclaré qu’ils mettraient fin à leur service de réserve volontaire.

Le journal a nommé le contre-amiral (res.) Ofer Doron et le contre-amiral (res.) Eyal Segev.

Ces deux officiers s’ajoutent à une longue liste de réservistes de la marine et d’autres officiers qui ont annoncé ces dernières semaines qu’ils cesseraient de se présenter au service de réserve volontaire, ce qui a suscité des craintes au sein de l’armée quant à l’atteinte à son état de préparation opérationnelle.

Outre ceux qui servent dans les salles de crise de la marine en cas d’urgence, la marine compte aussi beaucoup sur les réservistes volontaires pour mener à bien le processus de sélection des nouvelles recrues dans les unités de pointe.

Des soldats de la marine israélienne se détendant sur le pont d’un patrouilleur de classe Dvora amarré à la base d’Ashdod, dans le port d’Ashdod, dans le sud d’Israël, le 27 mars 2023. (Crédit : Emanuel Fabian/Times of Israel)

« J’ai servi dans la marine pendant 44 ans, dont la moitié dans l’armée permanente et l’autre moitié dans la réserve, à divers postes de commandement stimulants. Depuis ma démobilisation, je fais du bénévolat 20 à 50 jours par an, la plupart du temps la nuit et le samedi », a écrit Doron à Salama, selon Haaretz.

« Mes valeurs ne me permettent pas de servir dans l’armée d’une dictature. La détérioration de la morale et des valeurs est inévitable. Mes valeurs ne me permettent pas de rester à l’écart dans l’espoir que ‘tout ira bien’. La nation d’Israël a déjà payé un prix insupportablement élevé lorsqu’elle a tardé à reconnaître les dangers qui la menaçaient, de l’intérieur comme de l’extérieur », a-t-il ajouté.

Selon l’article, Segev a écrit des choses similaires à celles de Salama. « Le gouvernement actuel d’Israël, qui a été élu par la loi, a décidé d’organiser un coup d’État et de transformer Israël en un régime dictatorial, où le pouvoir est entre les mains du seul gouvernement, sans contrôle et sans critique efficace », a-t-il déclaré.

« Le processus très clair annoncé par le gouvernement amènera rapidement le pays à un régime similaire à celui de la Russie de Poutine ou de la Turquie d’Erdogan », a ajouté Segev.

Des navires de la marine israélienne au large des côtes d’Israël lors d’une cérémonie, le 30 juillet 2023. (Crédit : Armée israélienne)

Tsahal a réagi à l’article en affirmant que les processus de formation de la marine, qui s’appuient entre autres sur les réservistes, n’avaient subi aucun préjudice et que les opérations au quartier général de la marine « se déroulaient conformément aux plans et sans changement ».

« Des évaluations régulières et périodiques de la situation sont effectuées sur le sujet », a déclaré l’unité du porte-parole de Tsahal, faisant référence à la refonte judiciaire.

« La semaine dernière, l’amiral de la marine a eu un dialogue direct avec les officiers supérieurs de réserve, soulignant l’importance du service de réserve et du maintien de la cohésion des rangs. La formation de la réserve fait partie intégrante de la puissance opérationnelle de Tsahal et de sa capacité à remplir sa mission et à protéger la sécurité des résidents de l’État d’Israël », a ajouté Tsahal.

L’armée israélienne compte beaucoup sur les réservistes volontaires, en particulier les pilotes, pour ses activités de routine. Contrairement à la plupart des réservistes qui sont appelés à servir par une ordonnance formelle de l’armée, les pilotes et autres forces spéciales sont censés s’entraîner et effectuer des missions beaucoup plus fréquemment en raison de la nature de leurs postes et sur la base du volontariat.

Les responsables de la Défense ont déclaré que les pilotes pourraient nuire à leurs compétences en interrompant leurs fréquents exercices d’entraînement, et qu’il faudrait beaucoup de temps pour rétablir leurs capacités de vol. L’armée de l’air israélienne et d’autres unités de pointe comptent également sur les anciens combattants pour se porter volontaires et former la nouvelle génération grâce à leur expertise.

Le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Herzi Halevi, a appelé les réservistes protestataires à se présenter malgré tout à leur poste, estimant que le refus de servir nuisait à la sécurité nationale.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.