Après avoir évincé Livni, Gabbay fait de Yachimovich la chef de l’opposition
Rechercher

Après avoir évincé Livni, Gabbay fait de Yachimovich la chef de l’opposition

La députée et ancienne chef du Parti travailliste accepte l'offre d'Avi Gabbay, et dit qu'elle "représentera l'opposition entière avec loyauté et respect"

Le chef du parti travailliste Avi Gabbay et la députée Shelly Yachimovich lors d'une conférence du Parti travailliste à Tel Aviv, le 14 septembre 2017. (Crédit : Flash90)
Le chef du parti travailliste Avi Gabbay et la députée Shelly Yachimovich lors d'une conférence du Parti travailliste à Tel Aviv, le 14 septembre 2017. (Crédit : Flash90)

Le président du Parti travailliste Avi Gabbay a nommé l’ancienne chef du parti, la députée Shelly Yachimovich, à la tête de l’opposition mardi après sa décision de se séparer de Tzipi Livni de Hatnua.

« Je suis fier de Shelly, une excellente députée qui mène des luttes déterminées à la Knesset et au-delà. Shelly est le parfait exemple d’une représentante de la fonction publique qui s’est engagée à faire changer les choses », a déclaré M. Gabbay dans un communiqué.

« Elle a déjà été une excellente chef de l’opposition », a-t-il ajouté, faisant référence à son mandat de chef du Parti travailliste et chef de l’opposition de 2011 à 2013.

Dans la plupart des cas, le chef du plus grand parti d’opposition de la Knesset est le chef de l’opposition, mais Gabbay – qui a battu Isaac Herzog dans une primaire pour prendre la direction du Parti travailliste en 2017 – n’est pas en mesure d’assumer cette fonction puisqu’il ne fait pas partie de la Knesset.

Mettant fin à son partenariat avec Livni, Gabbay a scindé l’Union sioniste en deux factions, celle du Parti travailliste et celle de Hatnua, et a annoncé qu’il se présenterait aux élections d’avril sous l’étiquette du Parti travailliste.

La députée travailliste Shelly Yachimovich s’adresse à la presse après l’élection d’Avi Gabbay à la tête du parti, au siège du Parti travailliste à Tel Aviv, le 10 juillet 2017. (Miriam Alster/Flash90)

« Nous sommes prêts pour les élections et pour la victoire », a-t-il conclu.

Yachimovich a écrit plus tard sur Twitter qu’elle a accepté le poste après que Gabbay lui a demandé de de pourvoir à ce poste jusqu’aux élections.

« Le travail principal du chef de l’opposition a lieu pendant le mandat de la Knesset et non après sa dissolution, mais même dans ces circonstances, je promets de représenter l’opposition entière avec loyauté et respect », a-t-elle dit.

Par ailleurs, le député Itzik Shmuli a été nommé responsable de la faction travailliste et de l’opposition à la Knesset, remplaçant ainsi le député Yoel Hasson de Hatnua dans ce dernier poste.

Le député Itzik Shmuli (Union sioniste) prend la parole lors d’une réunion du Comité du travail, de la protection sociale et de la santé à la Knesset, le 7 mars 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)

L’annonce de ces nominations est intervenue après que la commission de la Knesset a officiellement approuvé la demande de l’Union sioniste de se scinder entre le Parti travailliste et Hatnua.

La motion, qui est « conforme à l’accord signé entre le Parti travailliste et le parti Hatnua à la veille des élections à la 20e Knesset », signifie que les 24 sièges de l’Union sont répartis entre 18 députés de l’Union Sioniste et 6 députés de Hatnua.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...