Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Arrestation d’un homme soupçonné d’avoir assassiné sa sœur à Ness Ziona

Une femme d'une vingtaine d'années est retrouvée morte dans un appartement de la ville du centre ; c’est le 3e féminicide par des connaissances depuis le début du mois

La police israélienne sur une scène de crime dans la ville de Kiryat Malachi, dans le sud d'Israël. Le 23 juin 2016. Illustration (Crédit : Flash90)
La police israélienne sur une scène de crime dans la ville de Kiryat Malachi, dans le sud d'Israël. Le 23 juin 2016. Illustration (Crédit : Flash90)

Lundi, la police a arrêté un homme soupçonné d’avoir assassiné sa sœur, dans la ville de Ness Ziona dans le centre du pays.

La femme d’une vingtaine d’années a été retrouvée dans l’appartement du suspect avec des blessures corporelles traumatiques. Les secouristes ont déclaré son décès sur place.

Le frère de la victime, un résident de Ness Ziona âgé de 30 ans, a été arrêté par la police qui a ouvert une enquête sur la mort de la femme.

La police a déclaré dans un communiqué qu’elle allait demander à un tribunal de prolonger la détention du frère pendant l’enquête.

Les secouristes qui sont arrivés sur les lieux ont déclaré : « Nous sommes arrivés dans l’appartement et avons vu la femme allongée sur le sol, sans réaction. Nous avons procédé à un examen médical, mais elle ne présentait aucun signe de vie et nous avons été contraints de déclarer son décès sur place. »

Cet incident fait suite à deux meurtres présumés de femmes dans la ville du centre de Lod.

La semaine dernière, une femme de 53 ans a été retrouvée morte dans son appartement à Lod avec des signes de blessures violentes sur le corps. Son mari a été arrêté pour suspicion de meurtre.

Lidar Swisa Yaffe sur une photo non datée. (Crédit : Autorisation ; utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d’auteur)

Quelques jours plus tôt, Lidar Swisa Yaffe, 33 ans, a été retrouvée morte dans son appartement, également à Lod. La police a arrêté le voisin de Yaffe, qui, selon des proches, la harcelait depuis longtemps, pour suspicion de meurtre.

La violence domestique en Israël est en hausse, selon les chiffres publiés en novembre par le ministère des Affaires sociales et du bien-être.

De nombreuses manifestations ont eu lieu ces dernières années pour protester contre la façon dont les autorités traitent la violence domestique, en particulier dans les cas où les victimes avaient déjà signalé être dans une relation abusive.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.