Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Asaf Tzalel, le directeur-général du ministère de l’Éducation démissionne

Ce fonctionnaire et pilote de réserve continuera à exercer ses fonctions militaires et a demandé que l'éducation publique reste non-partisane, invoquant le "fossé" dû à la refonte

Dossier : Asaf Tzalel, alors directeur-général du ministère de l'Éducation, assistant à une réunion de la commission de l’Education, de la Culture et des Sports, à la Knesset, le 22 mars 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Dossier : Asaf Tzalel, alors directeur-général du ministère de l'Éducation, assistant à une réunion de la commission de l’Education, de la Culture et des Sports, à la Knesset, le 22 mars 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le directeur-général du ministère de l’Éducation a démissionné de son poste vendredi, invoquant les divisions sociétales provoquées par le plan de refonte judiciaire controversé du gouvernement.

« La profondeur du fossé qui a été creusé ne me permet pas de continuer à assumer correctement mes responsabilités », a déclaré Asaf Tzalel dans un communiqué qui ne mentionnait pas spécifiquement le programme controversé de la coalition.

Le premier texte de loi de cette réforme a été adopté lundi : la loi du « caractère raisonnable », qui limite le contrôle judiciaire des décisions gouvernementales et ministérielles.

Les efforts de la coalition pour limiter le contrôle judiciaire ont déclenché des protestations publiques de masse, ainsi que l’opposition du personnel militaire, de chefs d’entreprise, et d’alliés étrangers entre autres.

Tzalel, pilote réserviste de l’armée de l’air israélienne, a déclaré qu’il continuerait à exercer ses fonctions militaires, car « je n’ai pas d’autre pays, même si le pays brûle », paraphrasant une chanson populaire en Israël. De nombreux autres réservistes de l’armée, en particulier des pilotes, ont cessé d’exercer leurs fonctions en signe de protestation contre le remaniement.

Tzalel a été officier supérieur dans les Forces terrestres de l’armée israélienne, avec le grade de général de brigade, avant de quitter son rôle de militaire de carrière pour devenir directeur-général du ministère de l’Éducation au début de l’année. Il avait auparavant commandé le Département de formation de l’armée de l’air, ainsi que le 110e escadron, qui opère sur des avions de chasse F-16.

Le ministre de l’Éducation Yoav Kisch à la Knesset, à Jérusalem, le 15 mars 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’armée a prévenu mardi que sa préparation au combat pourrait bientôt être compromise si des milliers de réservistes occupant des postes clés, en particulier des pilotes, continuaient à ne pas se présenter.

Dans des citations fournies par Tsahal vendredi, le chef de l’armée de l’air, le général de division Tomer Bar, a averti lors d’une récente réunion avec un forum de commandants supérieurs que les ennemis d’Israël pourraient profiter des protestations des réservistes pour tenter de tester l’armée.

« Je ne doute pas que nous soyons confrontés à de nombreux défis. Je suis conscient des menaces qui pèsent sur tous les secteurs et de ce que disent nos ennemis. Il est possible qu’à un moment comme celui-ci, ils essaient de tester nos limites, notre cohésion et notre vigilance », a déclaré Bar lors de la réunion avec les chefs des différents escadrons et unités de l’armée de l’air israélienne.

« Nous devons continuer à être vigilants et préparés, et je suis sûr que nous le serons », a-t-il ajouté.

Tzalel a déclaré vendredi que « le système éducatif est non-partisan et doit le rester », et a exhorté à emprunter une « nouvelle voie » qui permettra à l’éducation publique de panser les plaies du pays.

https://twitter.com/DudiKim/status/1610397697571229696

Tzalel a exprimé son soutien aux politiques du ministre de l’Éducation Yoav Kisch et a fait l’éloge du professionnalisme du ministère.

Kisch, lui-même pilote de chasse de l’armée de l’air à la retraite, a remercié Tzalel pour le travail accompli au cours des six derniers mois et lui a souhaité bonne chance.

Le ministre a choisi Meïr Shimoni, actuellement directeur du département du district de Jérusalem au sein ministère de l’Éducation, pour immédiatement remplacer Tzalel.

Emanuel Fabian a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.