Israël en guerre - Jour 138

Rechercher

Au moins 85 tombes dégradées dans le carré juif d’un cimetière belge

"Le lieu choisi et le vol de nombreuses étoiles de David laissent peu de doute sur la nature antisémite des intentions", a déclaré le bourgmestre de Charleroi Paul Magnette

Drapeau de Belgique, à Bruges. (Crédit : stormwatch153 via iStock)
Drapeau de Belgique, à Bruges. (Crédit : stormwatch153 via iStock)

Au moins 85 tombes du carré juif d’un des cimetières de Charleroi, dans le sud de la Belgique, ont été dégradées et des objets et étoiles de David en bronze volés, « un acte de nature antisémite » condamné jeudi par les autorités de cette grande ville wallonne.

« Le lieu choisi et le vol de nombreuses étoiles de David laissent peu de doute sur la nature antisémite des intentions », a déclaré le bourgmestre de Charleroi Paul Magnette.

« Au nom de la ville, je condamne avec force ces agissements abjects », a-t-il ajouté dans un communiqué, précisant avoir demandé à son administration de prévenir chaque famille.

Les dégradations ont été découvertes mercredi par le fossoyeur du cimetière de Marcinelle, un quartier de Charleroi. Les faits remonteraient à la nuit précédente.

La ville a déposé plainte et une enquête a été ouverte.

Seul le carré juif du cimetière a été touché ce qui signe le caractère antisémite du vandalisme, selon les premiers éléments de l’enquête. Aucun graffiti ou message écrit n’a été trouvé.

Les dégradations sont dues au fait que pour être dérobés les objets ont dû être descellés des tombes, sans doute avec des outils, a expliqué à l’AFP une porte-parole de Paul Magnette.

La Belgique constate une hausse des signalements d’actes ou propos antisémites depuis le déclenchement le 7 octobre de la guerre entre Israël et le groupe terroriste islamiste palestinien Hamas, une guerre déclenché par l’assaut brutal du Hamas en territoire israélien qui a fait 1 200 morts et 240 captifs.

Le gouvernement belge faisait encore état mercredi d’une augmentation de ces signalements, rappelant que la communauté juive, ses écoles et lieux de culte font actuellement l’objet d’une vigilance particulière de la part de la police.

« L’antisémitisme est un mal qu’il faut continuer à combattre de toutes nos forces », a déclaré jeudi Paul Magnette qui est aussi le président du Parti socialiste francophone.

Le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique a réagi à ces dégradations et salué la rapidité de la réaction du bourgmestre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.