Israël en guerre - Jour 293

Rechercher

Australie: indignation après les menaces d’un néo-nazi contre une élue aborigène

La police fédérale du pays a déclaré avoir été informée mardi de la publication d'une vidéo menaçante sur X (ex-Twitter) et avoir contacté la plateforme pour la faire supprimer

La sénatrice indépendante australienne 
 Lidia Thorpe prend la parole devant le sénat à  Canberra, le 15 juin 2023. (Crédit : Handout/Parliament of Australia/AFP)
La sénatrice indépendante australienne Lidia Thorpe prend la parole devant le sénat à Canberra, le 15 juin 2023. (Crédit : Handout/Parliament of Australia/AFP)

Une vidéo en ligne montrant un néo-nazi menacer une sénatrice aborigène a suscité l’indignation, y compris au sein du gouvernement, jeudi en Australie, neuf jours avant un référendum historique sur les droits des peuples autochtones.

La sénatrice, Lidia Thorpe, une indépendante, a reproché au Premier ministre Anthony Albanese et à la police de ne pas l’avoir protégée et a refusé de se laisser intimider.

« Je ne me cacherai pas pendant les neuf prochains jours », a-t-elle déclaré lors d’une conférence de presse. « Vous allez avoir de mes nouvelles et vous allez me voir, je n’ai pas peur. »

Des médias australiens ont diffusé des extraits de la vidéo qui montrent un homme vêtu d’une cagoule noire brûlant un drapeau aborigène. Il y fait un salut nazi et tient des propos racistes menaçant la sénatrice, selon les médias.

Clare O’Neil, ministre australienne de l’Intérieur, a qualifié la vidéo d' »odieuse » et accusé des groupes radicaux d’utiliser le référendum pour enflammer leurs partisans.

Le Premier ministre a confirmé avoir vu la vidéo. « Une fois que vous la voyez, vous ne pouvez pas l’oublier. C’est horrible que quelqu’un qui se déclare, par ses actes et ses paroles, néo-nazi, fasse preuve d’un tel manque de respect », a-t-il déclaré.

Les Australiens voteront le 14 octobre par référendum sur une réforme qui propose de reconnaître dans la Constitution les peuples autochtones comme les premiers habitants du continent et créerait un cadre permettant à ces peuples de se prononcer au Parlement sur les lois qui les concernent.

Lidia Thorpe s’oppose à la réforme, affirmant qu’elle aura peu d’impact, et a exhorté le gouvernement à agir d’abord pour résoudre les inégalités telles que le nombre élevé de décès d’Aborigènes en détention.

Les derniers sondages indiquent que le soutien au référendum a chuté au cours de l’année écoulée, pour atteindre quelque 40% de l’électorat.

La police fédérale australienne a déclaré avoir été informée mardi de la publication de la vidéo sur X (ex-Twitter) et avoir contacté la plateforme pour la faire supprimer. La police enquête et « aucun autre commentaire ne sera fait à ce stade », a déclaré un porte-parole.

Les signalements pour racisme visant les Aborigènes ont augmenté de façon significative depuis juillet, selon Chris Cunneen, professeur de criminologie à l’Université de Technologie de Sydney, qui dirige un projet sur ces incidents.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.