Avishag Semberg, médaillée olympique, accueillie en héroïne en Israël
Rechercher
JO TOKYO 2020

Avishag Semberg, médaillée olympique, accueillie en héroïne en Israël

La jeune femme qui a décroché le bronze en taekwondo à Tokyo vise l'or à Paris en 2024 ; à Gedera, elle dit aux enfants que "tout est possible" s'ils ont de grands rêves

La médaillée de bronze olympique Avishag Semberg est accueillie par la presse, sa famille et ses amis à son arrivée à l'aéroport Ben Gurion, le 27 juillet 2021. (Crédit : FLASH90)
La médaillée de bronze olympique Avishag Semberg est accueillie par la presse, sa famille et ses amis à son arrivée à l'aéroport Ben Gurion, le 27 juillet 2021. (Crédit : FLASH90)

Avishag Semberg, l’unique israélienne à avoir remporté une médaille aux Jeux olympiques de Tokyo – pour le moment – a été accueillie en héros à l’aéroport Ben Gurion et dans sa ville natale de Gedera, envoyant un message aux jeunes : « Tout est possible. »

Semberg, 19 ans, qui n’était pas considérée comme favorite avant la compétition, a remporté la médaille de bronze samedi dans la catégorie des femmes de 49 kg et a offert à Israël sa dixième médaille dans l’histoire olympique, et sa toute première en taekwondo.

Semberg a enlacé son partenaire, le taekwondoïste Nimrod Kravitsky, qui l’attendait à l’aéroport avec des fleurs.

Ses amis l’ont accueillie en l’aspergeant d’eau, avant qu’elle ne s’adresse à la presse.

« Une sensation incroyable, folle », a-t-elle déclaré. « J’ai rêvé de cela toute ma vie, j’ai passé de nombreuses nuits blanches – mon plus long sommeil était maintenant dans l’avion – mais cela ne me pose aucun problème de ne pas dormir pour vivre de tels moments. »

Elle a ajouté que ce qui la rend particulièrement heureuse, c’est que son exploit a attiré l’attention sur le taekwondo : « C’est quelque chose qui me touche vraiment. »

La médaillée de bronze olympique Avishag Semberg est accueillie par son partenaire Nimrod Kravitsky à son arrivée à l’aéroport Ben Gurion, le 27 juillet 2021. (Crédit : Flash90)

En ce qui concerne sa fête de bienvenue, Semberg a déclaré : « On m’a dit qu’il y avait eu beaucoup de joie en Israël, alors je m’y attendais un peu, mais je pense que c’est trop. Je pense que ma vie a changé, mais tout va bien. Je ne suis pas habituée, mais je m’amuse et je suis heureuse que mon dur labeur soit apprécié. »

S’agissant de ses projets d’avenir, Semberg a jeté son dévolu sur la médaille d’or des Jeux de Paris 2024.

« Je suis concentrée sur le fait de redevenir championne du monde et championne d’Europe. Maintenant, il est temps de se reposer, car c’est un rêve qui se réalise, mais le rêve est d’être championne olympique », a-t-elle déclaré, ajoutant qu’elle espérait que la délégation israélienne à Tokyo revienne avec « des tas de médailles ».

La médaillée de bronze olympique Avishag Semberg est accueillie par la presse, sa famille et ses amis à son arrivée à l’aéroport Ben Gurion, le 27 juillet 2021. (Crédit : FLASH90)

Plus tard dans la journée, la municipalité de Gedera a organisé un événement en l’honneur de Semberg, auquel ont participé 300 habitants de la ville.

Le chef du conseil, Yoav Gamliel, lui a remis un prix honorifique et le conseil lui a accordé 40 000 shekels.

« C’est formidable, je suis heureux qu’elle soit venue », a déclaré Gamliel. « Sa famille a investi tellement d’efforts. C’est un grand honneur. »

Semberg a pris la parole lors de l’événement, remerciant son club local et le conseil municipal de Gedera.

La médaillée de bronze olympique Avishag Semberg à une cérémonie de bienvenue dans sa ville natale de Gedera, le 27 juillet 2021. (Crédit : Flash90)

« Je veux envoyer un message aux jeunes filles et garçons qui s’entraînent ou qui pensent à s’entraîner que tout est possible », a-t-elle déclaré. « Parfois, je doutais de moi et je me disais : ‘Je ne suis qu’une fille de Gedera, est-ce que je peux vraiment être au sommet ?’ Alors oui, vous pouvez être au sommet, vous devez juste rêver grand et en rêver tous les jours. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...