Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

Belgique : Le CCOJB dénonce un « scandale antisémite au Sénat »

La sénatrice PS Nadia El Yousfi a interpellé l'ambassadrice israélienne en affirmant à tort que "des rabbins appellent au viol de femmes palestiniennes"

Le Palais de la Nation, à Bruxelles, en Belgique. (Crédit : Senate of Belgium / CC BY-SA 4.0)
Le Palais de la Nation, à Bruxelles, en Belgique. (Crédit : Senate of Belgium / CC BY-SA 4.0)

Le 18 décembre 2023, à l’occasion de l’audition de l’ambassadrice d’Israël en Belgique, Idit Rosenzweig-Abu, par la Commission du renouveau démocratique, de la citoyenneté et des affaires internationales du Sénat, la sénatrice PS Nadia El Yousfi a interpellé l’envoyée israélienne par ces termes : « Il y a aussi des rabbins qui sont quand même inspectés (sic) sur place qui appellent au viol de femmes palestiniennes. »

En réponse, le Comité de coordination des organisations juives de Belgique a dénoncé des propos « choquants et scandaleux ». « De telles affirmations constituent l’expression d’un antisémitisme particulièrement haineux qui n’a pas sa place au sein du palais de la Nation », a ajouté l’organisation. « Elles représentent une véritable honte pour notre démocratie. Au-delà des qualifications pénales que ces propos peuvent entraîner, madame El Yousfi en porte l’entière responsabilité politique, entachant gravement sa qualité de représentante de la Nation. Le caractère particulièrement insoutenable des propos dénoncés prend un relief véritablement abject, dans le contexte des actes de féminicides, de viols, d’éventrations, de décapitations et autres atteintes gravissimes aux femmes israéliennes, perpétrés le 7 octobre par les terroristes du Hamas. De tels propos rappellent les sombres rumeurs parfois propagées imputant aux Juifs des crimes rituels ou la fabrication de matzoth, les pains azymes, au sang de chrétiens. »

Suite aux propos de Nadia El Yousfi, le CCOJB appelle ainsi le Sénat à prendre les mesures « les plus sévères » à son encontre.

Nadia El Yousfi n’a pas précisé à quels propos précisément elle faisait référence. Aucun propos de ce genre ne semble avoir été tenu par des rabbins depuis le début de la guerre. Néanmoins, en 2002, Eyal Karim, nommé grand rabbin de l’armée en 2016, avait semblé approuver le viol en temps de guerre dans une réponse apportée à une question sur un site Internet. Il s’était ensuite rétracté et avait apporté des explications en 2012 face à la polémique.

En Belgique comme dans d’autres pays européens et aux États-Unis, l’antisémitisme connait une forte hausse depuis les attaques terroristes du 7 octobre dans le sud d’Israël.

Des tags antisémites ont notamment été découverts à travers le pays.

Le cimetière juif de Kraainem (Brabant flamand), géré par la Mutuelle juive d’inhumation et la commune, ainsi que ses abords ont été tagués de croix gammées et d’étoiles de David dans la nuit de lundi 18 décembre à mardi.

Mi-octobre, des tags antisémites avaient été découverts sur des boutiques et des habitations de Bruxelles.

En novembre, au moins 85 tombes du carré juif d’un des cimetières de Charleroi, dans le sud du pays, ont été dégradées et des objets et étoiles de David en bronze volés.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.