Rechercher

Bennett incite les parents israéliens à faire vacciner leurs enfants

Si le Premier ministre a appelé à "offrir à vos enfants le même niveau de protection dont vous bénéficiez", la première livraison de doses spéciales n'est pas encore arrivée

Le Premier ministre Naftali Bennett dans un bunker souterrain au cours d'un exercice lié à la COVID-19, le 11 novembre 2021. (Crédit : Haim Zach/GPO)
Le Premier ministre Naftali Bennett dans un bunker souterrain au cours d'un exercice lié à la COVID-19, le 11 novembre 2021. (Crédit : Haim Zach/GPO)

À l’abri d’un bunker anti-nucléaire dans le cadre d’un exercice sans précédent lié au COVID, le Premier ministre Naftali Bennett a appelé, jeudi, les parents des enfants de 5 à 11 ans à faire vacciner leur progéniture, dans le cadre de l’élargissement de la campagne de vaccination israélienne aux plus jeunes des citoyens du pays.

« Il n’y a aucune raison de ne pas protéger nos enfants », a dit Bennett, qui s’exprimait depuis l’intérieur d’un bunker souterrain au cours d’une simulation qui examinait l’état de préparation national à une hypothétique épidémie causée par un nouveau variant létal du COVID-19.

Cet « exercice Omega » – qui a emprunté le nom d’un variant fictif du virus – serait le premier en son genre dans le monde.

« Il n’y a aucune raison que nos enfants soient contaminés et qu’ils en contaminent d’autres alors qu’ils ont toute la vie devant eux », a déclaré le Premier ministre. « J’en appelle aux parents – vaccinez vos enfants. Conservez-les en sécurité. Donnez-leur le même niveau de protection que celui dont vous avez la chance de bénéficier. »

Le ministère de la Santé a approuvé l’élargissement de la campagne de vaccination nationale aux enfants, mercredi matin, suivant l’exemple donné par la FDA (Food and Drug Administration) américaine.

Mais dans l’après-midi, le directeur-général du ministère de la Santé, Nachman Ash, a expliqué que la toute première livraison de vaccin contre le COVID-19 créé spécialement pour les enfants par le laboratoire Pfizer devait encore arriver en Israël.

« Elle devrait arriver dans les prochains jours, voire dans les deux semaines à venir », a indiqué Ash à la Treizième chaîne.

Ash a également noté qu’il n’y aurait pas de pressions exercées sur les parents pour qu’ils fassent vacciner leurs enfants, et que les tests de dépistage des enfants de moins de 12 ans pour entrer dans certains lieux resteraient gratuits – ce qui n’est pas le cas pour les tests des enfants de plus de 12 ans non-vaccinés.

Photo d’illustration : Une fillette de 6 ans reçoit le vaccin Pfizer à l’hôpital pour enfants Lurie de Chicago, le 5 novembre 2021. (Crédit : Nam Y. Huh/AP)

Bennett a expliqué pendant la simulation de jeudi que « tout comme le variant Delta a fait une apparition violente, d’autres souches, plus meurtrières et plus infectieuses, peuvent tout à fait arriver, contournant le vaccin ».

Les responsables ayant pris part à cet exercice sans précédent ont simulé une grande variété de scénarios, coordonnant la manière dont ils pourraient envisager les restrictions de déplacement, les exigences de quatorzaine, le fonctionnement des écoles et des aéroports, a déclaré le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

« S’il est possible de se contenter d’attendre sans anticiper ce qui pourra se passer et de seulement espérer que l’avenir sera meilleur », a continué Bennett, « la bonne chose à faire reste de se préparer à tous les scénarios et de garantir que tous les ministères du gouvernement seront prêts à faire face à toutes les situations, que les hôpitaux sauront comment gérer des scénarios extrêmes et que les scientifiques pourront contrôler avec attention l’apparition de tous les variants dans le monde et ce tant que leur présence est encore limitée ».

L’exercice était dirigé par Moshe Edri, directeur de la défense civile au sein du ministère de la Défense, et il a inclus la participation des directeurs de ministères divers ainsi que des représentants du Commandement intérieur de Tsahal, du Conseil national de sécurité et de la Commission de la Constitution, du Droit et de la Justice de la Knesset.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...