Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Bernie Sanders aide Rashida Tlaib à organiser un rassemblement anti-Israël au Capitole

La démocrate controversée a accusé Israël de terrorisme, "d'apartheid" et estime que les États-Unis apportent leur soutien à un "nettoyage ethnique"

Le président de la Commission des Affaires sociales du Sénat, Bernie Sanders, le sénateur indépendant du Vermont, pendant une réunion de commission au Capitole, le 10 mai 2023. (Crédit : Carolyn Kaster/AP)
Le président de la Commission des Affaires sociales du Sénat, Bernie Sanders, le sénateur indépendant du Vermont, pendant une réunion de commission au Capitole, le 10 mai 2023. (Crédit : Carolyn Kaster/AP)

Le sénateur Bernie Sanders a présidé un rassemblement, mercredi, au Sénat américain qui a été l’occasion pour la membre démocrate controversée du Congrès Rashida Tlaib de dénoncer Israël, un pays « au régime d’apartheid » qui se livre au terrorisme.

Ce rassemblement avait été organisé pour marquer la Nakba, le terme palestinien signifiant « catastrophe » en référence au déplacement des Palestiniens qui avait eu lieu lors de la fondation d’Israël, en 1948.

Tlaib, députée du Michigan, avait initialement espéré organiser cet événement de commémoration qu’elle avait elle-même programmé au Centre des visiteurs du Congrès mais le président républicain de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, avait déjoué son projet en réservant lui-même l’espace qu’elle convoitait pour accueillir un événement célébrant le 75e anniversaire des relations entre les États-Unis et Israël.

Sanders est ensuite intervenu en présidant la réunion qui s’est tenue dans la salle d’audience de la Commission de la Santé, de l’éducation, du travail et des retraites du Sénat, dans le bâtiment de ce dernier – hors de portée de McCarthy.

Le directeur-général de l’Anti-Defamation League (ADL), Jonathan Greenblatt, a critiqué Sanders pour avoir facilité l’organisation de l’événement au Capitole, le qualifiant de « honteux ».

« Ce sont de réelles conversations qui sont nécessaires pour avancer vers la paix – mais pas avec des groupes ou avec des individus qui épousent l’antisémitisme », a écrit Greenblatt. « Nous appelons le Sénat à condamner cet événement ».

De son côté, le ministre des Affaires de la diaspora, Amichai Chikli, a publié sur Twitter une photographie prise pendant la guerre du grand mufti de Jérusalem, Amin al-Husseini, qui avait rencontré Hitler, en train d’accueillir les bénévoles de la Waffen-SS en faisant le salut nazi, en 1943.

Sanders, député juif indépendant, n’a pas mentionné l’événement organisé à l’occasion de la Nakba sur son fil Twitter.

Des informations et des images issues du rassemblement ont montré que la salle était pleine.

Tlaib, organisatrice et intervenante lors de l’événement, a aussi présenté une résolution qu’elle souhaite présenter aux membres du Congrès et qui appelle à reconnaître la Nakba comme un événement historique « encore en cours ».

La représentante démocrate Cori Bush était également présente.

S’adressant à l’assistance, Tlaib a accusé Israël « de campagne terroriste constante » sur le mont du Temple, assurant qu’Israël est « un État d’apartheid » et que les aides américaines viennent soutenir « un nettoyage ethnique », selon le journaliste Marc Rod, qui travaille pour le Jewish Insider.

Les groupes qui ont aidé à mettre en place l’événement – et notamment l’Institute for Middle East Understanding and Democracy for the Arab World Now – se sont réjouis d’être parvenus à contourner la tentative de McCarthy visant à bloquer le rassemblement.

« Kevin McCarthy a essayé encore une fois de réduire au silence les Palestiniens et nos partisans mais nous n’avons pas été réduits au silence », ont-ils indiqué dans un communiqué conjoint.

« Cet événement, comme la résolution qui a été présentée par la représentante Tlaib, sont des tournants majeurs qui reflètent le changement intervenant dans le soutien en faveur des droits des Palestiniens dans ce pays », ont-ils ajouté. « Pour guérir de notre passé, nous devons faire preuve d’honnêteté face à notre histoire. Reconnaître la Nakba est une avancée importante vers la liberté et la justice pour les Palestiniens. »

Mardi, après avoir réservé le Centre des visiteurs du Congrès, McCarthy avait déclaré au Washington Free Beacon que « ce n’est pas une bonne chose que les membres du Congrès se livrent à un trafic de tropes antisémites concernant Israël ».

« Tant que je serai président, nous soutiendrons le droit à l’auto-détermination et à l’autodéfense d’Israël, sans ambiguïté et de manière bipartisane », avait-il ajouté.

Tlaib, une ressortissante américano-palestinienne, est la seule membre du Congrès à s’opposer à la définition d’Israël en tant qu’État juif. Parmi les participants qui étaient attendus lors de son événement, plusieurs groupes qui soutiennent le boycott d’Israël, notamment Jewish Voice for Peace, Engage Action et Americans for Justice in Palestine Action. Selon le Free Beacon, certains des mouvements qui devaient être présents avaient pris la défense du terrorisme. Les Palestiniens célèbrent la journée de la Nakba chaque année, le 15 mai.

Tlaib avait déjà, dans le passé, accusé Israël d’apartheid. En 2019, elle s’en était pris aux Républicains qui avaient apporté leur soutien à un projet de loi dénonçant le mouvement de boycott anti-israélien, écrivant dans un tweet : « Ils oublient quel pays ils représentent ».

Puis, en 2022, elle avait été critiquée au sein de son propre parti pour avoir déclaré que les partisans du « gouvernement israélien d’apartheid », avait-elle dit, n’avaient pas leur place dans le mouvement progressiste américain.

Dans le passé, Sanders a indiqué qu’il conditionnerait les aides apportées à Israël à des démarches concrètes de l’État juif en faveur de la solution à deux États et à l’amélioration des conditions de vie des Palestiniens de Gaza.

Pour sa part, McCarthy est venu en Israël au début du mois, où il a pris la parole lors d’une session spéciale à la Knesset.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.