Israël en guerre - Jour 237

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Bilha Epstein, 81 ans, attendait impatiemment son premier arrière-petit-enfant

Assassinée au kibboutz Kfar Aza le 7 octobre 2023

Bilha Epstein. (Autorisation)
Bilha Epstein. (Autorisation)

Bilha Epstein, 81 ans, a été assassinée par des terroristes palestiniens du Hamas au kibboutz Kfar Aza le 7 octobre.

Son petit-fils, Netta Epstein, a également été tué lorsqu’il a sauté sur une grenade pour sauver sa fiancée. Un autre petit-fils, Nitzan Libstein, a également été assassiné lors de l’assaut du kibboutz, tout comme le gendre de Bilha, Ofir Libstein, chef du Conseil régional de Shaar HaNegev et père de Nitzan.

L’époux de Bilha, Amos, 81 ans, a survécu à l’attaque qui a tué sa femme, son gendre et deux de ses petits-fils.

Bilha et Amos étaient considérés comme des anciens du kibboutz, où ils vivaient depuis plus de 50 ans, et avaient tous deux occupé de nombreuses fonctions au sein de la communauté au fil des décennies.

Sa belle-fille, Ayelet Shahar Epstein, a écrit sur Facebook qu’elle avait trouvé sa belle-mère tuée par balle sous le porche de sa maison le 7 octobre, après un appel affolé d’Amos.

« Nous avons célébré le 81e anniversaire de ma belle-mère Bilha en mai », a-t-elle écrit. « Son âge avancé n’avait pas entamé sa curiosité pour le monde. C’était une artiste et une créatrice qui savait trouver la beauté en toute chose et le bien en toute personne. Une grand-mère aimante et attentionnée, qui savait ce que chaque petit-enfant aimait et dont le congélateur contenait des glaces selon les préférences de chacun. »

Ayelet a noté que l’aînée de ses petites-filles, Omer, devrait accoucher l’année prochaine « lui donnant ses premiers arrière-petits-enfants, et Bilha était si excitée. Elle ne le rencontrera pas. »

Une école de photographie de Tel Aviv a déclaré que Bilha faisait partie de sa communauté en ligne et avait participé à ses cours pendant une dizaine d’années.

« Presque tout ce que Bilha a photographié – les gens et les lieux – elle l’a fait dans le kibboutz qu’elle aime tant », a écrit l’école. « Bilha a regardé encore et encore son monde avec amour et curiosité, et y a trouvé à chaque fois de la beauté et de la compassion. Bilha, tu nous manques déjà, ta curiosité infantile, ton honnêteté, ton humour, ton regard bienveillant. »

Le gendre de Bilha, Ron Mandelbaum, a parlé d’elle comme d’une « femme d’action et d’esprit, d’une mère et d’une grand-mère unique ».

Vivi Ziv, l’épouse du cousin de Bilha, Yossi Ziv, s’est souvenue de Bilha dans un message publié sur Facebook.

« Quel privilège ce fut de faire partie de ta famille », a-t-elle écrit.

« Ton sourire et tes yeux merveilleusement gentils me manquent. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.