Israël en guerre - Jour 201

Rechercher

Bras de fer Hamas-Fatah sur la nomination d’un nouveau Premier ministre palestinien

Les groupes terroristes du Hamas, du Jihad Islamique et du FPLP ont fustigé la nomination de Mohammad Mustafa, accusant Mahmoud Abbas d'être "déconnecté" de la réalité

Des partisans des mouvements Fatah et Hamas lors d'une marche dans la ville d'Hébron, en Cisjordanie, le 11 octobre 2023. (Crédit : HAZEM BADER / AFP)
Des partisans des mouvements Fatah et Hamas lors d'une marche dans la ville d'Hébron, en Cisjordanie, le 11 octobre 2023. (Crédit : HAZEM BADER / AFP)

Le Fatah et le Hamas se sont écharpés vendredi soir à propos de la nomination d’un fidèle de Mahmoud Abbas au poste de Premier ministre appelé à réformer l’Autorité palestinienne dans « l’après-guerre » à Gaza.

Le dirigeant Abbas a nommé jeudi un de ses proches, l’économiste Mohammad Mustafa, comme Premier ministre afin de tenter, selon des analystes, de convaincre la communauté internationale de sa volonté de réformer son Autorité palestinienne.

Mais vendredi, les groupes terroristes du Hamas, du Jihad Islamique et du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) ont fustigé cette nomination, accusant Mahmoud Abbas d’être « déconnecté » de la réalité.

« Former un nouveau gouvernement sans consensus national va aggraver les divisions » interpalestiniennes, ont-ils mis en garde dans un communiqué conjoint.

La nomination du nouveau Premier ministre prouve « la profonde crise au sein de l’Autorité palestinienne et sa déconnexion de la réalité », selon le communiqué qui dénonce le « fossé entre l’Autorité et le peuple » palestinien.

Depuis des affrontements fratricides en juin 2007, le leadership palestinien est divisé entre l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, menée par le Fatah, qui exerce un pouvoir limité en Cisjordanie, et le Hamas, au pouvoir à Gaza.

Ces derniers mois, de nombreux Palestiniens ont vivement critiqué le président Abbas pour son « impuissance » face à l’opération terrestre et aérienne israélienne dans la bande de Gaza aujourd’hui ravagée par la guerre.

Le dirigeant de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas (à gauche) avec le Premier ministre désigné Mohammad Mustafa, à Ramallah, le 14 mars 2024. (Crédit : Wafa)

Riposte musclée du Fatah

Tard vendredi soir, le Fatah a répliqué au Hamas accusant dans un communiqué le groupe « d’avoir causé le retour de l’occupation israélienne de Gaza » en « entreprenant l’aventure du 7 octobre » qui a mené à une « catastrophe (nakba, en arabe) encore plus horrible et cruelle que celle de 1948″, une référence au déplacement et à l’expulsion de Palestiniens à la création d’Israël.

« La véritable déconnexion de la réalité et du peuple palestinien est celle de la direction du Hamas, qui jusqu’à présent ne saisit pas l’ampleur de la catastrophe que connaît notre peuple », a ajouté le Fatah, accusant le Hamas de ne pas avoir lui-même « consulté » les autres dirigeants palestiniens avant de lancer son attaque contre Israël.

La nomination de Mohammad Mustafa, qui fait suite à la démission le mois dernier du gouvernement de Mohammed Shtayyeh, intervient alors que des puissances régionales et occidentales appellent à une réforme de l’Autorité palestinienne afin qu’elle puisse être un acteur « crédible » pour administrer Gaza après la guerre et à terme diriger un futur État palestinien.

Mais le rôle de l’Autorité palestinienne après la guerre demeure encore incertain, en raison de son influence limitée à Gaza et du refus notamment du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu d’envisager un futur État palestinien.

Dans une lettre d’acceptation de sa mission à Mahmoud Abbas, M. Mustafa s’est dit « conscient de la phase critique que traverse la cause palestinienne », et insisté sur la nécessité d’un État palestinien regroupant Gaza et la Cisjordanie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.