Israël en guerre - Jour 256

Rechercher

Canada : Tentative d’incendie criminel d’une synagogue à Vancouver

Le Premier ministre Justin Trudeau a critiqué ce troisième acte antisémite du genre en quelques jours au Canada sur X un "autre acte d'antisémitisme ignoble"

Les conséquences d'un incendie à l'extérieur de la synagogue Schara Tzedeck, à Vancouver, au Canada, le 30 mai 2024. (Crédit : B'nai B'rith Canada)
Les conséquences d'un incendie à l'extérieur de la synagogue Schara Tzedeck, à Vancouver, au Canada, le 30 mai 2024. (Crédit : B'nai B'rith Canada)

Une personne a tenté de mettre le feu à une synagogue de Vancouver jeudi soir, un troisième acte antisémite du genre en quelques jours au Canada sur fond de tensions liées à la guerre contre le groupe terroriste palestinien du Hamas dans la bande de Gaza.

« L’incendie n’a pas causé de dégâts matériels importants ni de blessés et a été éteint par les membres de la synagogue avant qu’il ne se propage », a déclaré la police de la ville de l’ouest canadien dans un communiqué vendredi.

« Cet acte de haine délibéré était une tentative d’intimidation de la communauté juive. Mais nous refusons de nous laisser intimider ou de nous cacher », a dénoncé de son côté la Fédération juive du Grand Vancouver.

L’organisation avait au départ évoqué le jet d’un engin incendiaire sur la synagogue pour expliquer le début d’incendie. Mais les premiers éléments de la police montrent qu’il s’agirait d’une personne venue verser un liquide inflammable avant d’y mettre le feu.

Elle a par ailleurs annoncé renforcer sa présence policière devant les institutions juives locales.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a critiqué sur X un « autre acte d’antisémitisme ignoble ». « Nous ne pouvons pas tolérer cette haine et ces actes de violence. Ce n’est pas le Canada auquel nous aspirons », a-t-il ajouté.

Des images montrant des hommes armés tirant des coups de feu à l’école juive de filles Bais Chaya Mushka, à Toronto, au Canada, 25 mai 2024. (Crédit : X ; utilisée conformément à l’article 27a de la loi sur le droit d’auteur)

En moins d’une semaine, des coups de feu ont aussi été tirés contre deux écoles juives situées à Toronto et à Montréal, sans faire de blessé non plus.

En novembre, une école confessionnelle juive de la métropole francophone avait aussi été visée deux fois dans la même semaine par des coups de feu.

L’envoyée spéciale du Canada pour la mémoire de la Shoah et la lutte contre l’antisémitisme, Deborah Lyons, a estimé qu’il n’y avait « pas d’excuse pour le silence ou l’inaction ».

« Tous les niveaux de gouvernement doivent utiliser les leviers à leur disposition pour faire face à cette situation d’urgence. Cela signifie qu’il faut faire respecter la loi et ne pas laisser les incidents de haine sans réponse », a-t-elle exhorté.

La guerre a éclaté lorsque quelque 3 000 terroristes dirigés par le Hamas ont pris d’assaut le sud d’Israël le 7 octobre, tuant près de 1 200 personnes, principalement des civils, tout en prenant 252 otages de tous âges, en commettant de nombreuses atrocités et en utilisant la violence sexuelle comme arme à grande échelle. Sur les 252 otages enlevés le 7 octobre, 121 sont toujours détenues à Gaza, dont 37 sont mortes selon l’armée israélienne.

Plus de 36 200 personnes seraient mortes à Gaza depuis le début de la guerre, selon le ministère de la Santé du Hamas. Les chiffres publiés par le groupe terroriste sont invérifiables, et ils incluraient ses propres terroristes, tués en Israël et à Gaza, et les civils tués par les centaines de roquettes tirées par les groupes terroristes qui retombent à l’intérieur de la bande de Gaza.

L’ONU indique que quelque 24 000 victimes ont été identifiées dans les hôpitaux à ce jour. Le reste du chiffre total est basé sur des « informations médiatiques » plus obscures du Hamas.

Israël dit avoir tué 15 000 terroristes au combat. Tsahal affirme également avoir tué un millier de terroristes à l’intérieur du pays le 7 octobre.

Deux cent quatre-vingt-quatorze soldats israéliens ont été tués au cours de l’opération terrestre contre le Hamas et lors des opérations menées le long de la frontière de Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.