Israël en guerre - Jour 145

Rechercher

Chez Shufersal, un dispositif à clipser transforme le caddie en chariot intelligent

La plus grande chaîne de supermarchés d'Israël utilisera au moins 2 000 caméras et écrans Shopic dans 30 magasins d'ici la fin du mois de mars

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Le dispositif de vision par ordinateur de la start-up israélienne Shopic pour les chariots d'épicerie intelligents. (Autorisation)
Le dispositif de vision par ordinateur de la start-up israélienne Shopic pour les chariots d'épicerie intelligents. (Autorisation)

Un dispositif à clipser pour transformer un caddie de courses en un chariot intelligent, basé sur la vision par ordinateur et développé par une start-up israélienne, permet aux clients de faire leurs courses en ligne tout en étant au supermarché et ainsi dire adieu aux longues files d’attente à la caisse.

Shopic, une start-up basée à Tel Aviv, a mis au point un dispositif qui, selon elle, peut être placé sur n’importe quel chariot de supermarché. Pendant que les clients font leurs courses, le dispositif alimenté par l’intelligence artificielle (IA) identifie les produits mis dans le chariot intelligent et ceux qui en sortent, sans qu’il soit nécessaire de scanner les codes-barres. Sa précision est de 99,4 %, selon la société.

L’écran affiche les prix à l’aide d’une caméra qui utilise l’IA sous la forme d’algorithmes de vision par ordinateur. Il peut détecter les produits jetés dans un chariot pendant qu’il est en mouvement, ou plusieurs produits placés dans un chariot simultanément. Il peut prendre en charge plus de 50 000 articles. Les acheteurs peuvent payer directement à partir de leur chariot et ainsi éviter de faire la queue à la caisse.

Mardi, Shopic a annoncé que Shufersal, la plus grande chaîne de supermarchés d’Israël, déploiera au moins 2 000 de ses appareils dans 30 magasins du pays d’ici la fin du mois de mars. Shufersal exploite 395 succursales en Israël.

« La montée en puissance rapide de Shufersal permet à Shopic de se placer en tête des solutions de chariots intelligents », a déclaré Raz Golan, PDG et co-fondateur de Shopic. « Il s’agit d’un déploiement d’une ampleur sans précédent, et cela valide notre vision de l’avenir des expériences d’épicerie sans contact. »

Fondée en 2015 par Raz Golan et Dan Bendler, tous deux anciens analystes de sécurité chez Check Point Software Technologies, et le développeur de logiciels Eran Kravitz, Shopic a lancé cette année un projet pilote pour ses dispositifs de chariots intelligents qui seront testés dans deux magasins de la chaîne de supermarchés américaine Wegmans dans le nord de l’État de New York.

Une cliente utilisant un dispositif à clip basé sur la vision par ordinateur et développé par la start-up israélienne Shopic. (Autorisation)

La start-up a levé 35 millions de dollars lors d’un tour d’investissement de série B en août, mené par Qualcomm Ventures, afin de faire une incursion sur le marché américain. Parmi les autres investisseurs du tour de table figurent Vintage Investment Partners et Clal Insurance, ainsi que les investisseurs existants de Shopic, à savoir IBI Tech Fund, Tal Ventures, Claridge Israel et Shufersal. À ce jour, la start-up a levé un total de 56 millions de dollars de financement.

Les données recueillies dans le cadre d’un pilote mené dans les magasins Shufersal ont montré que 12 à 15 % de leurs revenus étaient traités à l’aide de la technologie de la start-up. Le panier des clients était 78 % plus grand que la moyenne et les dépenses mensuelles étaient 8 % plus élevées. Le temps de passage en caisse était inférieur à une minute avec les chariots intelligents de Shopic, contre 3,5 minutes aux caisses automatiques et 9 minutes aux caisses.

« Shopic fournit une solution technologique supérieure qui offre tous les avantages de l’achat en ligne aux magasins physiques de manière personnalisée, efficace et totalement transparente – sans la file d’attente à la caisse », a déclaré Ori Watermann, PDG de Shufersal. « L’intelligence artificielle qui alimente cette technologie nous permet d’améliorer constamment l’expérience d’achat de nos clients en fonction de leurs habitudes d’achat. »

Les technologies intelligentes d’achat sans caisse pour le commerce de détail et l’épicerie devraient traiter 387 milliards de dollars de transactions d’ici 2025, contre environ 2 milliards de dollars en 2020, selon une étude de Juniper Research.

La tendance des technologies d’achat sans caisse dans l’espace des chariots intelligents émerge alors que les géants des supermarchés et du commerce de détail du monde entier se démènent pour offrir de nouvelles expériences et commodités aux consommateurs – ce que l’on appelle les achats sans contact – dans un contexte de concurrence féroce, de marges très réduites dans l’espace de l’épicerie, de problèmes de gestion de la chaîne d’approvisionnement et de l’expansion continue de sociétés comme Amazon dans le commerce de détail de l’épicerie.

Le géant du commerce propose ses expériences d’achat « shop-and-go » et « Just Walk Out » dans les magasins Amazon Go et Amazon Fresh aux États-Unis et au Royaume-Uni, où les clients repartent avec leurs articles, sans passer par la caisse.

La start-up israélienne Trigo, spécialisée dans la vision par ordinateur, a mis au point une technologie d’achat sans caisse qui est déjà opérationnelle dans une épicerie Tesco à Londres, des magasins REWE à Berlin et à Cologne, un magasin Netto City à Munich et un Aldi Nord dans la ville d’Utrecht, au centre des Pays-Bas. L’année dernière, la start-up a également annoncé un projet pilote aux États-Unis.

Mais Amazon doit construire des magasins sur mesure pour sa technologie, alors que Trigo se spécialise dans la rénovation d’espaces existants pour les transformer en magasins entièrement numériques, Shopic affirme que son dispositif à clipser est compatible avec n’importe quel chariot d’épicerie standard, « supprimant la nécessité pour les épiciers d’investir lourdement dans la mise à niveau de l’infrastructure du réseau de magasins et rendant le système rapide et facile à déployer ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.