Chezy Levy : Les vaccins inutilisés doivent être administrés aux Palestiniens
Rechercher

Chezy Levy : Les vaccins inutilisés doivent être administrés aux Palestiniens

Le responsable du ministère de la Santé affirme que ne pas fournir de vaccins ou d'aider les Palestiniens dans le cadre du programme d'inoculation menace les acquis d'Israël

Des Palestiniens se font vacciner contre la  COVID-19 dans la ville de Hébron, en Cisjordanie, le 25 mars 2021. (Crédit :  Wisam Hashlamoun/Flash90)
Des Palestiniens se font vacciner contre la COVID-19 dans la ville de Hébron, en Cisjordanie, le 25 mars 2021. (Crédit : Wisam Hashlamoun/Flash90)

Le directeur général du ministère de la Santé a exhorté jeudi Israël à aider à vacciner les Palestiniens, affirmant que ne pas le faire risquait de compromettre les acquis de la campagne de vaccination israélienne.

« Nous devons aider les Palestiniens et soutenir rapidement leur programme de vaccination, car cela peut avoir une incidence sur la morbidité chez nous », a déclaré Chezy Levy, lors d’un entretien avec Kan.

« Nous devons donner ou vendre les stocks de vaccins que nous avons, ou les aider à trouver des vaccins », a-t-il ajouté.

« Dès qu’une décision [du gouvernement] sera prise, nous le ferons rapidement », a-t-il ajouté.

Levy a également déclaré qu’Israël devait exiger que les Palestiniens entrant en Israël pour un traitement médical présentent d’abord un test de dépistage négatif au virus.

L’Autorité palestinienne (AP) peine à vacciner sa population. La semaine dernière, seuls 3,6 % des Palestiniens avaient reçu au moins une dose, et moins de 1 % étaient complètement vaccinés.

Ces chiffres incluent les plus de 100 000 travailleurs palestiniens qu’Israël a vaccinés depuis mars, car ils sont en contact régulier avec des Israéliens sur leur lieu de travail. Mais Israël s’est abstenu de lancer une campagne de vaccination de l’ensemble de la population palestinienne, malgré les appels d’organisations non gouvernementales israéliennes, une pétition adressée à la Cour suprême de justice et les demandes pressantes d’experts sanitaires.

À LIRE : Vacciner les Palestiniens * La campagne philanthropique de Michael Leven

Bien qu’Israël ne soit pas juridiquement tenu de vacciner les Palestiniens, cela servirait ses propres intérêts, en plus des raisons humanitaires qui justifieraient une telle campagne.

Lazar Berman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...