Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

« Chiens violeurs », « prélèvements d’organes » : le complotisme anti-Israël de Rima Hassan

De nouvelles déclarations anti-Israël de l’eurodéputée insoumise ont eu un certain retentissement la semaine dernière, des allégations contre l'armée israélienne postées sans preuve et contre toute vraisemblance

La juriste franco-palestinienne Rima Hassan s'exprimant lors de la "Convention de l'Union Populaire", une réunion visant à lancer la campagne du parti de gauche français La France Insoumise (LFI) pour les prochaines élections européennes, à Villepinte, au nord-ouest de Paris, le 16 mars 2024. (Crédit : Bertrand Guay/AFP)
La juriste franco-palestinienne Rima Hassan s'exprimant lors de la "Convention de l'Union Populaire", une réunion visant à lancer la campagne du parti de gauche français La France Insoumise (LFI) pour les prochaines élections européennes, à Villepinte, au nord-ouest de Paris, le 16 mars 2024. (Crédit : Bertrand Guay/AFP)

Une nouvelle déclaration polémique de l’eurodéputée insoumise Rima Hassan a eu un certain retentissement la semaine dernière, après avoir été épinglée par Conspiracy Watch, site spécialisé dans la dénonciation des théories complotistes, antisémites ou négationnistes. Le 24 juin dernier, elle a en effet affirmé sur X qu’Israël avait « des chiens entraînés pour violer des Palestiniens dans les centres de détention ».

En preuve de ce propos, elle a publié la vidéo d’un homme expliquant en arabe que des chiens de l’armée israélienne auraient « violé » ou « agressé » une personne aux « mains et pieds attachés ». Conspiracy Watch a précisé que la vidéo, dont on ignore l’origine, avait été « montée à partir de plusieurs extraits ». L’homme qui témoigne n’a par ailleurs pas été identifié.

L’organisation a également fait remarquer que les sous-titres en anglais présents dans la vidéo ne permettaient pas de déterminer avec précision s’il s’agissait d’une « agression » ou d’un « viol ». Le mot « assaulted » permet cette ambiguïté.

Le but, conclut Conspiracy Watch, est de déshumaniser Israël pour « justifier contre [le pays] toutes les violences ». Et d’ajouter : « Cette rumeur est propre à susciter l’indignation la plus extrême en ce qu’elle combine le viol – un crime qui associe l’humiliation à la cruauté – et l’utilisation du chien – un animal considéré comme impur dans les pays de culture islamique ».

Rima Hassan a pourtant réitéré ses propos deux jours plus tard en s’appuyant cette fois sur un rapport de l’ONU publié le 25 juin 2024. Le rapport fait état d’une « augmentation brutale du harcèlement sexuel, des abus sexuels, de la menace de viol et du viol lui-même […] ainsi que de l’intimidation par l’utilisation de chiens par les forces de sécurité israéliennes ». Deux éléments que l’eurodéputée semble rapprocher pour justifier son accusation.

L’insoumise a par ailleurs construit sur cette accusation un rapprochement entre « l’idéologie du régime israélien » et le nazisme, en affirmant que « lors du procès [de Klaus] Barbie, des témoignages de rescapés juifs faisaient état de pratiques similaires ».

La filiation d’Israël avec le nazisme est un autre ressort répandu de l’antisémitisme.

Deux jours plus tard, elle a posté un autre message sur X prétendant, là encore sans preuve, qu’Israël avait prélevé « une partie du foie et des reins » d’un Palestinien…

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.