Rechercher

Cisjordanie : 18 Palestiniens arrêtés et des armes saisies dans des raids nocturnes

Un véhicule de l'armée a été endommagé quand les troupes ont essuyé des tirs à Tubas ; une cache d'armes a été retrouvée près de Jérusalem

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les soldats israéliens en Cisjordanie, le 23 août 2022. (Crédit : Armée israélienne)
Les soldats israéliens en Cisjordanie, le 23 août 2022. (Crédit : Armée israélienne)

Les troupes israéliennes ont mené d’importantes opérations en Cisjordanie dans la nuit de lundi à mardi, arrêtant 18 Palestiniens et saisissant plusieurs armes à feu, a rapporté Tsahal.

L’armée a expliqué que les soldats avaient remarqué deux suspects qui jetaient des cocktails molotov en direction de l’implantation de Migdal Oz, en Cisjordanie. Les militaires déployés sur les lieux ont placé l’un des Palestiniens en détention et ont trouvé une arme à feu artisanale dans la zone. Deux autre Palestiniens ont, eux aussi, été arrêtés dans des villages avoisinants.

Dans la ville palestinienne de Yatta, située à proximité de Hébron, les soldats et les agents de police ont saisi une mitrailleuse artisanale de type « Carlo ». Une personne a été arrêtée à cette occasion.

Les agents de la police des frontières, pour leur part, ont placé quatre Palestiniens en détention dans la ville de Qatanna, aux abords de Jérusalem. Ces hommes auraient été en possession de munitions et de dizaines de pièces détachées d’armement.

Dans le village de Tubas, dans le nord de la Cisjordanie – où cinq Palestiniens ont été arrêtés –, l’armée a fait savoir que les militaires avaient essuyé les tirs d’hommes armés, endommageant un véhicule de transport mais ne faisant aucun blessé du côté des soldats. Tsahal a précisé que des pierres et des cocktails Molotov avaient également pris pour cible les troupes.

Les 18 suspects ont été emmenés par l’agence de sécurité du Shin Bet. Ils seront soumis à un interrogatoire.

Des munitions et des pièces détachées d’armement saisies par les agents de la police des frontières dans la ville palestinienne de Qatanna, aux abords de Jérusalem, le 23 août 2022. (Crédit : Police israélienne)

Vendredi, un Palestinien de 58 ans qui n’était pas armé a été tué par les troupes israéliennes pendant un raid militaire à Tubas, a fait savoir le ministère palestinien de la Santé. L’armée a confirmé que les soldats avaient ouvert le feu pendant un raid, ajoutant qu’ils avaient visé des suspects armés qui agressaient les forces israéliennes, ouvrant le feu et lançant des bombes artisanales.

Samedi soir, les Palestiniens ont tiré sur un bus israélien dans le centre de la Cisjordanie. Il n’y a pas eu de blessé.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...