Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Conscription des haredim : des couronnes mortuaires déposées aux domiciles d’élus

Le forum Recruiting for Unity, composé de familles endeuillées et de réservistes, affirme que les couronnes sont destinées à être utilisées par les élus lors des funérailles du "prochain décès"

Des Juifs ultra-orthodoxes près d'un panneau indiquant "bureau de recrutement de l'armée" lors d'une manifestation contre l'enrôlement des haredim dans l'armée, à Jérusalem, le 1er mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Des Juifs ultra-orthodoxes près d'un panneau indiquant "bureau de recrutement de l'armée" lors d'une manifestation contre l'enrôlement des haredim dans l'armée, à Jérusalem, le 1er mai 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Avant le premier vote attendu de la Knesset sur un projet de loi controversé concernant l’enrôlement d’hommes ultra-orthodoxes, des militants ont déposé lundi des couronnes mortuaires devant les domiciles d’un certain nombre de législateurs de la coalition, indiquant que le soutien à la loi mettra en danger la vie des citoyens.

Le forum Recruiting for Unity, composé de familles endeuillées et de réservistes, affirme que les couronnes sont destinées à être utilisées par les législateurs lors des funérailles du « prochain décès ».

« Il manque 7 000 soldats à Tsahal, et le soutien à cette loi met en danger la vie des citoyens de l’État d’Israël », indique le forum.

« Nous avons épargné aux législateurs qui soutiennent la loi de faire un effort, et nous avons déjà préparé les couronnes pour eux afin qu’ils puissent les utiliser lors du prochain événement où la sécurité des citoyens de l’État d’Israël sera violée en raison de leur décision de soutenir la loi », déclarent les activistes.

Les femmes ultra-orthodoxes et les étudiants de yeshivot sont généralement exemptés du service militaire en raison de dispositions controversées prises de longue date, qui ont suscité de vives critiques et la colère de l’ensemble de la population.

Le gouvernement tente de faire avancer la législation qui consacrera cette exemption, malgré l’opposition de la coalition et la pression exercée par la Haute Cour, où des pétitions ont été déposées pour exiger que les hommes éligibles soient enrôlés. La législation précédente et les décrets gouvernementaux qui protégeaient les haredim de l’appel sous les drapeaux ont expiré au début de l’année, laissant quelque 63 000 jeunes hommes ultra-orthodoxes sans cadre juridique les exemptant du service.

La question est devenue encore plus urgente après huit mois de guerre contre le groupe terroriste palestinien Hamas dans la bande de Gaza et de combats contre le Hezbollah basé au Liban dans le nord, qui ont mis à rude épreuve les ressources de l’armée, exigeant la mobilisation de centaines de milliers de réservistes.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.