Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Contrat de 4,5 M de $ pour StemRad pour protéger les soldats américains des rayonnements gamma

La société israélo-américaine a mis au point des équipements technologiques pour protéger les premiers intervenants, les militaires et les astronautes contre ces radiations mortelles et les menaces nucléaires

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

Combinaison de radioprotection de fabrication israélienne développée par StemRad. (Autorisation)
Combinaison de radioprotection de fabrication israélienne développée par StemRad. (Autorisation)

Une technologie développée par Israël permettra de protéger les soldats américains contre les rayonnements gamma potentiellement mortels et les aidera à mieux se préparer à un incident nucléaire sur le sol américain.

Développeur de combinaisons de protection contre les radiations, fabriquées en Israël pour les explorateurs de l’espace, les urgentistes, les militaires, les travailleurs de l’industrie nucléaire et le personnel médical, StemRad a conclu un contrat de 4,5 millions de dollars avec le ministère américain de la Défense pour l’acquisition de boucliers de protection contre les radiations destinés à la Garde nationale américaine.

Dans le cadre de ce contrat, la société israélo-américaine va fournir 630 de ses ceintures de protection 360 Gamma aux soldats et pilotes chargés d’intervenir en cas d’incidents radiologiques domestiques, tels que des bombes sales, des attaques terroristes ou militaires, ou des accidents allant jusqu’à la fusion d’un réacteur nucléaire. Par ailleurs, StemRad offrira une formation sur site, dans les locaux du Centre de soutien à la gestion des incidents de la Garde nationale à Lexington, dans le Kentucky.

« Au 21e siècle, la menace d’incidents nucléaires et radiologiques n’a fait qu’augmenter », explique Oren Milstein, PDG de StemRad. « La plus grande centrale nucléaire d’Europe, la centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud-est de l’Ukraine, est actuellement occupée par l’armée russe. Et plusieurs acteurs étatiques tels que l’Iran ou la Corée du Nord tentent d’obtenir l’arme nucléaire ou la possèdent déjà. »

« Tout ceci renforce l’importance de la préparation aux situations d’urgence et de la protection des premiers intervenants contre les rayonnements gamma nocifs », ajoute Milstein.

La société israélo-américaine a été fondée par Milstein et Daniel Levitt après la catastrophe nucléaire de Fukushima, en 2011, pour développer des protections destinées aux premiers intervenants, particulièrement exposés aux rayonnements gamma très pénétrants émis lors de tels incidents. Les combinaisons anti-radiations de StemRad sont utilisées pour protéger les travailleurs des réacteurs nucléaires, les premiers intervenants radiologiques, les médecins, les militaires et les astronautes.

Les mannequins féminins Zohar, équipé de la combinaison anti-radiation AstroRad (au premier plan) et Helga (à l’arrière-plan), sans combinaison. (Crédit : NASA/StemRad)

StemRad, dont le siège social est situé à Tel Aviv, possède également un bureau à Tampa Bay, en Floride, avec une équipe d’experts en biologie, physique nucléaire et design industriel, dont trois lauréats du prix Nobel.

À ce jour, la société a levé 16 millions de dollars et est soutenue par ses principaux investisseurs – Jeff Vinik, ex-gestionnaire de fonds spéculatifs chez Fidelity et propriétaire de l’équipe de hockey de Floride Tampa Bay Lightning, Alex Gurevich, ex-responsable du trading macroéconomique mondial chez JP Morgan et la famille Patel de Tampa Bay -.

La technologie de StemRad n’a pas vocation à protéger l’ensemble du corps, mais les organes les plus sensibles aux rayonnements, notamment la moelle osseuse de la hanche et des vertèbres, ou le système gastro-intestinal.

L’exposition aux rayonnements gamma peut entraîner une maladie des radiations, connue sous le nom de syndrome d’irradiation aiguë qui conduit à la destruction accélérée des cellules sanguines et l’incapacité du corps à les reconstituer en raison des dommages subis par la moelle osseuse, indispensable pour générer de nouvelles cellules.

Cinquante pour cent de la moelle osseuse du corps est située dans les zones de l’aine et de l’abdomen – que protège StemRad, de façon à garantir que les travailleurs et premiers intervenants soient protégés des effets des radiations, tout en étant capables de bouger pour venir en aider à autrui.

« Maintenant que nos protections individuelles ont été approuvées, d’autres services militaires américains prévoient d’acquérir la technologie en 2024 et 2025 », ajoute Milstein. « Dans les mois qui viennent, d’autres unités chargées de missions de protection seront dotées de nos équipements. Ensuite, notre objectif est de cibler les unités de combat. »

« Nous avons d’autres prospects, comme d’autres services nucléaires, des armées étrangères (OTAN et autres) et les pompiers des zones urbaines les plus denses », ajoute-t-il.

Cette année, StemRad a fait don de 60 de ses 360 boucliers anti-rayonnement gamma aux premiers intervenants et services de secours d’urgence ukrainiens stationnés à proximité de la centrale nucléaire de Zaporijjia. Milstein a livré en personne les gilets à Kiev en raison de l’évolution de la guerre en Ukraine, comme par exemple le bombardement d’une centrale nucléaire du sud de l’Ukraine ou la menace du président russe Vladimir Poutine d’utiliser des armes nucléaires.

En plus du ministère de la Défense américaine, StemRad a signé un contrat avec le Centre de recherche nucléaire du Neguev à Dimona, ainsi qu’avec la police du Capitole des États-Unis et plusieurs casernes de pompiers aux États-Unis ou au Japon. Parmi ses clients commerciaux figurent deux réacteurs nucléaires en Floride, ajoute Milstein.

La technologie du StemRad a également été testée dans l’espace. La mission spatiale sans équipage Artemis I de la NASA a lancé son premier vol, à bord duquel se trouvaient des mannequins portant l’AstroRad de la société, combinaison anti-radiation co-développée avec le géant américain de la défense Lockheed Martin pour protéger les organes vitaux des rayonnements gamma.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.