Contre Manuel Valls, les antisionistes de la sphère Dieudo-Soral très mobilisés
Rechercher

Contre Manuel Valls, les antisionistes de la sphère Dieudo-Soral très mobilisés

“On a vu circuler des tracts pendant la primaire, affichant une caricature de Valls représenté avec une étoile de David en guise d'anus”, rappelle l'essayiste Caroline Fourest

Manuel Valls pendant la commémoration des victimes de l'Hyper Cacher, à Paris, le 9 janvier 2017. (Crédit : Brett Kline/Times of Israël)
Manuel Valls pendant la commémoration des victimes de l'Hyper Cacher, à Paris, le 9 janvier 2017. (Crédit : Brett Kline/Times of Israël)

Les contestations de la très courte victoire de Manuel Valls lors de l’élection législative dans l’Essonne ne sont que la dernière étape du chemin de croix que traverse l’ex-Premier ministre.

Le Point revient sur le parcours de Manuel Valls depuis sa nomination en tant que Premier ministre : « frondeurs en masse à l’Assemblée nationale, impopularité record, défaite cinglante lors de la primaire, contestation de ses résultats aux législatives… »

Lors de la campagne de ses législatives, Manuel Valls a du affronter, constate l’hebdomadaire, « l’antisionisme larvé de nombre de ses détracteurs ». Selon Caroline Fourest, citée à différentes occasions par le député d’Evry, « les plus radicaux dans la haine de Valls sont généralement liés aux réseaux dieudonno-soraliens [..] On a vu circuler des tracts pendant la primaire, affichant une caricature de Valls représenté avec une étoile de David en guise d’anus. »

Selon elle, Manuel Valls « est le seul qui a eu le cran de tenir tête à des groupes intégristes et anti républicains. Mais avec la question de la déchéance de nationalité et du 49.3, il a aussi perdu le soutien de la gauche antifasciste et anti-islamiste. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...