COVID-19 : Le bilan en Israël s’élève à 93 décès, et plus de 10 000 cas
Rechercher

COVID-19 : Le bilan en Israël s’élève à 93 décès, et plus de 10 000 cas

Sept nouveaux décès ont été rapportés ; 125 personnes se trouvent sous ventilateur, et 1 061 se sont rétablies

Photo d'illustration : Des médecins du Magen David Adom avec des combinaisons de protection contre le coronavirus pendant le transfert d'un malade à l'hôpital Shaare Zedek, à Jérusalem, le 6 avril 2020 (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Photo d'illustration : Des médecins du Magen David Adom avec des combinaisons de protection contre le coronavirus pendant le transfert d'un malade à l'hôpital Shaare Zedek, à Jérusalem, le 6 avril 2020 (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Le bilan de la pandémie de coronavirus en Israël est passé à 93 décès ce vendredi, avec sept nouveaux décès ayant été signalés par le ministère de la Santé depuis jeudi soir.

Les autorités ont également signalé le diagnostic de 127 nouveaux cas, ce qui porte le nombre national à 10 095 cas. Parmi ceux-ci, 164 se trouvent dans un état grave, dont 125 sous respirateur. 178 autres personnes se trouvent dans un état modéré, et les autres présentent des symptômes bénins. 1 061 personnes se sont remis de la maladie.

Parmi les dernières victimes, on compte deux femmes, de 86 et 84 ans, décédées au Centre médical Shaare Zedek à Jérusalem. L’hôpital a rapporté qu’elles avaient toutes deux souffert de conditions préexistantes complexes. Elles résidaient dans le même centre de vie assistée à Jérusalem.

Une autre femme, âgée de 80 ans, est décédée à l’hôpital Laniado de Netanya. Un homme de 90 ans, résidant dans une maison de retraite de la ville de Yavne’el, dans le nord du pays, est décédé à l’hôpital Hillel Yaffe de Hadera. Une autre femme, Lea Schwartz, 85 ans, est décédée dans un hôpital gériatrique de Jaffa.

Le nouveau coronavirus se propage rapidement dans les maisons de retraite du pays, suscitant une vive inquiétude pour la sécurité des personnes âgées. Le ministère de la Santé a déclaré jeudi qu’il effectuerait des tests pendant Pessah dans des centres de vie assistée où des cas de COVID-19 ont été confirmés, ajoutant que 3 000 tests devraient être effectués chaque journée à venir.

Presque tous ceux qui sont morts des suites du coronavirus meurtrier en Israël étaient des personnes âgées avec comorbidité, selon les responsables hospitaliers.

Tandis que le bilan des morts continue de grimper de manière constante, les experts ont pointé une hausse relativement lente du nombre de malades placés sous respirateur, ce qui est pour eux une source d’encouragement potentielle.

Les responsables de la santé, mettant un bémol à cet optimisme prudent, s’attendent à ce qu’Israël ne parvienne pas à effectuer les 10 000 tests de dépistage au coronavirus anticipés par jour en raison d’une pénurie d’un réactif essentiel.

Une fermeture nationale interdisant les déplacements interurbains est entrée en vigueur mardi, en amont de la fête de Pessah, et a pris fin ce vendredi matin. Un couvre-feu a été mis en place lors de la première nuit de la fête, mercredi, pour empêcher une plus grande propagation du virus. Il a été levé à 7 heures jeudi matin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...