Rechercher

COVID : hausse des hospitalisations d’enfants en Afrique du Sud et à New York

En Israël, 62 % des 12-15 ans et 14 % des 5-11 ans ont reçu au moins une dose de vaccin

La Dr Sharon Alroy-Preis, chef de la santé publique au ministère de la Santé, s'adresse à une réunion de la commission de la Constitution, du droit et de la justice de la Knesset le 28 novembre 2021. (Crédit : Noam Moskowitz/porte-parole de la Knesset)
La Dr Sharon Alroy-Preis, chef de la santé publique au ministère de la Santé, s'adresse à une réunion de la commission de la Constitution, du droit et de la justice de la Knesset le 28 novembre 2021. (Crédit : Noam Moskowitz/porte-parole de la Knesset)

La Dr Sharon Alroy-Preis, directrice de la santé publique au ministère de la Santé, a mis en garde dimanche contre l’augmentation des taux d’hospitalisation à l’étranger d’enfants atteints du COVID.

Alroy-Preis a déclaré lors d’une audience du gouvernement qu’en Afrique du Sud et à New York, qu’ « une augmentation significative des enfants hospitalisés a été observée ».

Aux Etats-Unis, où ont été recensés près de 190 000 nouveaux cas quotidiens sur les sept derniers jours, selon les chiffres de l’université Johns Hopkins, les autorités sanitaires de New York ont tiré la sonnette d’alarme sur « la hausse des hospitalisations pédiatriques associées au Covid-19 ».

« La plus forte hausse concerne la ville de New York avec des admissions qui ont quadruplé » entre la semaine du 5 décembre et celle du 19 décembre, est-il précisé. La moitié de ces admissions concerne des enfants de moins de 5 ans, qui ne sont pas encore en âge d’être vaccinés.

Au niveau local, dit Alroy-Preis, Israël constate une augmentation des cas de COVID chez les jeunes de 12 à 15 ans.

Près de 62 % de tous les jeunes de 12 à 15 ans ont reçu au moins une dose du vaccin COVID, mais moins de 3 % ont reçu une injection de rappel, bien que la plupart d’entre eux ne soient pas encore à six mois de leur deuxième dose.

Parmi les enfants âgés de 5 à 11 ans, plus de 14 % ont reçu une première dose du vaccin après être devenus éligibles le mois dernier.

Sur les près de 12 000 cas actifs de COVID en Israël, près de 5 300 cas sont des enfants d’âge scolaire, et plus de 40 000 enfants d’âge scolaire sont en quarantaine en raison d’une exposition à la COVID.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...